307ème message.

EVANGILE DE LA DELIVRANCE ET DU SALUT

EN VÉRITÉ, LES HOMMES DE DIEU EN ESPRIT ET EN VÉRITÉ DOIVENT CONNAITRE LA VALEUR DE LA RICHESSE QU’ILS PORTENT EN EUX POUR NE PAS LA VENDRE OU L’ ÉCHANGER AVEC DE L’ARGENT OU LA GLOIRE DE L’HOMME

 

                           C’est le 307ème message.

       L’homme de Dieu en esprit et en vérité porte en lui la parole créatrice de la terre d’où proviennent l’or, le mercure, le diamant, la bauxite, le pétrole, le gaz, le fer, le bois…transformés en monnaie, en avion, en bateau, en métro, en train, en voiture, en vélo, en habit, en chaussure, en ciment, en carreau, en moquette, en marbre, en tôle, en goudron, en ordinateur, en portable…., l’homme de Dieu porte pourtant la parole qui a créé toutes choses que nous voyons aujourd’hui et qui gagnent les cœurs des hommes. Cette parole est créatrice et réconciliatrice, vivante, riche, grande, glorieuse, puissante et forte. L’homme de Dieu est donc celui-là qui se présente devant les morts pour les réconcilier avec la vie qu’il porte, devant les pauvres pour les réconcilier avec la richesse qu’il porte, devant les petits pour les réconcilier avec la grandeur qu’il porte, et devant les faibles pour les réconcilier avec la force qu’il porte, car il est dit : « … il a mis en nous la parole de la réconciliation. » (2Corinthiens 5/19) ; donc l’homme de Dieu en esprit et en vérité porte la parole de la réconciliation.

       Je me pose la question de savoir comment un homme de Dieu riche, grand … qu’il est, peut se voir pauvre et petit devant les pauvres et les petits, en les considérant comme riches et grands, et manifestant cela face à eux juste parce que ces pauvres et petits qu’il considère comme riches et grands ont beaucoup de matériels, titres et la célébrité, oubliant que le matériel a été créé par ce qu’il porte. Ces hommes pauvres ou petits sont parfois les chefs d’Etats, les ministres, les diplomates, les généraux, les stars… qui n’ont pas la parole qui a créé le matériel qu’ils possèdent, mais l’homme de Dieu se voit pauvre et petit face à cette poussière qui trompe les yeux physiques. Cette parole que l’homme de Dieu porte est l’or, le mercure et l’argent véritable, et non la poussière ; voilà pourquoi on appelait l’apôtre Paul « mercure », mais de quel mercure ! Juste parce qu’il portait la parole créatrice. C’est pourquoi il est dit : « Ils appelaient Barnabas Jupiter, et Paul Mercure, parce que c'était lui qui portait la parole.» (Actes 14/12). 

       L’homme de Dieu en esprit et en vérité porte cette parole créatrice qui est le mercure, l’or, l’argent… véritable et non ce qui est faux car, ce qui est faux c’est ce qui sort de la terre, étant et demeurant poussière, et ce qui est vrai c’est ce qui a créé la terre. Voilà pourquoi il nous est dit que si nous avons la poussière et que nous la considérons comme véritable richesse, il faudra la jeter dans la poussière d’où elle provient et que cette parole créatrice soit notre richesse véritable tel qu’il est dit : «Jette l'or dans la poussière, L'or d'Ophir parmi les cailloux des torrents; Et le Tout Puissant sera ton or, Ton argent, ta richesse. » (Job 22/24-25). Au commencement était la parole, et la parole était avec Dieu, et la parole était Dieu, et toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle (Jean 1/1-3). 

       Je me pose la question de savoir comment un homme de Dieu qui porte l’or véritable (la parole créatrice) peut se prosterner ou se voir pauvre devant celui qui possède la pacotille (le matériel) ? La pacotille c’est la poussière et l’or véritable c’est la parole créatrice. On voit les hommes de Dieu aujourd’hui qui se considèrent pauvres et petits devant les ministres, les stars, les chefs d’Etat…parce qu’eux-mêmes ne connaissent pas en vérité la valeur de cette parole créatrice. 

       Lorsque je regarde ce monde, je vois que beaucoup de gens cherchent seulement à devenir pauvres et petits, du plus grand au plus petit, mais sans le savoir. Ils font tout pour avoir beaucoup d’argent, de gloire, de célébrité, de considération, de succès et de pouvoir…, et les hommes de Dieu qui devaient les amener à voir et à quitter la considération de ce qui est pauvre et petit au détriment de ce qui est riche et grand, arrivent devant ces hommes en se prenant pour pauvres et petits, les voyant comme des riches et grands qui doivent changer leur vie, pourtant c’est le contraire qui devait se passer. Voilà même pourquoi le témoignage de Christ aujourd’hui est rare. Quand il faut chercher le riche et le grand, on ne cherche pas l’industriel, le pétrolier… ou encore les hommes aux grands titres, mais plutôt les hommes de Dieu qui portent la richesse et la grandeur qui n’est que la parole créatrice. 

       En vérité, on devrait voir la valeur, la richesse et la grandeur de Dieu dans les hommes de Dieu mais aujourd’hui, ces hommes tremblent devant les hommes d’argent. Voilà même pourquoi lorsqu’un riche entre à l’église, l’homme de Dieu ne cherche même pas à savoir comment vit cet homme, s’il méprise la justice et la miséricorde de Dieu ou sa richesse ; il va plutôt lui donner un poste au sein de l’Eglise, parce que cet homme a de l’argent, en se disant dans sa pensée corrompue qu’en lui donnant le poste, c’est pour qu’il pourvoit aux besoins financiers de l’église. Aveugles et corrompus, sachez que le Seigneur Jésus est le chef de l’Eglise qui est d’ailleurs son corps, la plénitude qui remplit tout en tous (Ephésiens 1/22-23).Donc le Seigneur n’a pas besoin des gens qui méprisent sa justice et sa miséricorde, occupant les postes dans son corps, car c’est lui le chef, la tête, le corps et le pourvoyeur de tout et pour tous. Voilà pourquoi même il est dit : «il n'est point servi par des mains humaines, comme s'il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses. » (Actes 17/25). 

       Hommes de Dieu, je me pose la question de savoir si ce riche de la pacotille vient recevoir ou il vient donner ? S’il vient recevoir de vous, il doit automatiquement trembler, parce que c’est celui qui reçoit qui tremble et non celui qui donne. Et s’il vient vous donner, c’est vous qui devez trembler. Mais comme vous le prenez pour le donateur, et vous vous voyez comme receveur, voilà pourquoi vous tremblez devant lui, et ceci le pousse encore plus à mépriser Dieu (sa justice et sa miséricorde) car c’est vous qui enviez ce que ces gens possèdent, voilà pourquoi vous les flattez, les séduisez, les trompez et les escroquez. Or, en vérité, ce sont eux qui devaient vous flatter, faire tout ce que le conseil de Dieu demande afin de pouvoir posséder aussi ce que vous portez car, les hommes de Dieu devraient amener les gens à devenir la race de Dieu en conduisant ces derniers à ne pas croire que la véritable richesse est l’or et l’argent (la poussière) qu’ils possèdent, ou encore les autres matériels et industries, voilà pourquoi il est dit : « Ainsi donc, étant la race de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinité soit semblable à de l'or, à de l'argent, ou à de la pierre, sculptés par l'art et l'industrie de l'homme. » (Actes 17/29).

       Dites-moi vous-mêmes ; lorsque vous voyez quelqu’un qui a de l’or véritable se considérer comme pauvre et petit face à celui qui possède la pacotille, cela ne veut-il pas dire que celui-là est aveugle ou ne connait pas la valeur de ce qu’il possède ? En vérité, ils ont vendu l’or véritable en échange de la pacotille. Ils ne sont pas différents d’Ésaü qui vendit ses bénédictions (droit d’aînesse) en échange du bout de pain de Jacob (Genèse 25/31-34).

       Il faut voir comment ces assoiffés d’argent, de gloire, de célébrité, de succès et de pouvoir ont vendu leurs âmes à Lucifer qui leur a donné des conditions à remplir pour être ce qu’ils sont ou pour avoir ce qu’ils possèdent ; à travers cela ils possèdent la richesse et la grandeur, méprisant ainsi l’or véritable. Lorsque ceux qui se disent porteurs de l’or véritable arrivent devant eux, ces hommes de Dieu commencent à trembler, les admirant comme un petit singe domestiqué admire l’homme. Ils deviennent des renards dans la flatterie et certains partent chercher les esprits de voyance pour devenir les visionnaires de certains de ces hommes riches de la pacotille. 

       D’autres même négocient souvent d’avance avec les gens du protocole de ces riches ou chefs d’Etats, leur demandant de ne pas les oublier lorsque ces derniers auront aussi besoin d’un homme de Dieu lors d’un évènement ; et lorsqu’on les invite, surtout à la présidence, ils se bousculent dans les rangs comme si c’est l’entrée du royaume des cieux, juste pour saluer le chef d’Etat ou un autre homme riche de la pacotille, sollicitant avec empressement et tremblement une photo avec lui, photo qu’ils vont multiplier, faire en grand format pour mettre dans leur salon, dans les chambres, dans la cuisine, voire dans la douche pour montrer aux gens qu’ils ont déjà aussi serré la main d’une grande personnalité. Mais cette main porte-t-elle l’onction de Dieu ? Pourtant c’est l’homme de Dieu qu’on devrait chercher à saluer avec empressement parce que sa main est ointe de choses divines. Ils devaient savoir qu’ils sont ambassadeurs de Dieu sur terre, donc aucun titre ne peut être au-dessus d’eux. Ils devraient savoir qu’ils sont les stars de Dieu sur terre, et qu’aucune star sur terre ne peut être au-dessus d’eux, car ils portent la suprématie de tout et pour tout ce qui est dans ce monde. 

       Lorsque je vois les hommes de Dieu d’hier comme le prophète Elysée qui avait refusé la richesse de Naaman juste parce qu’il avait douté de la puissance de sa parole (de son Dieu), bien qu’il l’avait reconnue après tel qu’il est dit : « Naaman retourna vers l'homme de Dieu, avec toute sa suite. Lorsqu'il fut arrivé, il se présenta devant lui, et dit: Voici, je reconnais qu'il n'y a point de Dieu sur toute la terre, si ce n'est en Israël. Et maintenant, accepte, je te prie, un présent de la part de ton serviteur. Élisée répondit: L'Éternel, dont je suis le serviteur, est vivant! Je n'accepterai pas. Naaman le pressa d'accepter, mais il refusa» (2Rois 5/15-16). 

       Comme l’apôtre Paul et Barnabas qui au vu de ce qu’ils avaient fait, non seulement les gens avaient dit d’eux que les dieux sous forme humaine sont descendus vers eux, mais le prêtre de Jupiter leur avait donné les taureaux…et voulait que beaucoup de gens offrent comme lui ; l’apôtre Paul et Barnabas déchirèrent leurs vêtements en lui disant qu’eux aussi ils étaient des hommes comme eux, tel qu’il est dit : « Les apôtres Barnabas et Paul, ayant appris cela, déchirèrent leurs vêtements, et se précipitèrent au milieu de la foule, en s'écriant: O hommes, pourquoi agissez-vous de la sorte? Nous aussi, nous sommes des hommes de la même nature que vous...» (Actes 14/14-15). Ils étaient tellement grands ces hommes de Dieu d’hier, et ceux d’aujourd’hui tellement petits ; ceux d’aujourd’hui ne sont d’aucune barrière contre la domination de Satan, non dans les mauvais esprits, non dans les paroles maléfiques, mais dans l’âme. 

       Comment la pacotille et les hommes qui la possèdent ont-ils pu dominer les hommes qui portent l’or véritable ? Hommes de Dieu, si le matériel vous fait comprendre que vous êtes pauvres et petits si vous ne l’avez pas, vous lui répondez que vous, vous possédez celui qui a créé la terre d’où il provient, donc vous êtes mille milliards de fois grands et dominateurs sur lui, et il ne pourra jamais vous posséder par les voies tortueuses.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle (Jean 8/32).

 

Site WEB: WWW.CHAMPIDINO.ORG

TEL: (00237) 693 32 18 80 / 671 31 03 50 / 699 06 44 25

Email: champi320@yahoo.fr      Skype: champidino

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site