313ème message

EVANGILE DE LA DELIVRANCE ET DU SALUT

C’EST L’HEURE POUR LA TERRE ROUGE APPELÉE PEAU BLANCHE DE CESSER DE CONSIDÉRER LA TERRE NOIRE APPELÉE PEAU NOIRE COMME LA PEAU DU SINGE, ET POUR LA TERRE NOIRE DE CESSER DE CONSIDÉRER LA TERRE ROUGE COMME LA COULEUR DE LA PEAU DE DIEU, CAR TOUTES NE SONT QUE POUSSIÈRE ET POURRITURE APRES LA SORTIE DE L ’ÂME.

                            C’est le 313ème message.

        C’est l’heure pour les aveugles de recouvrer la vue, les sourds d’entendre, et les pauvres de devenir riches…, afin que le racisme, la chosification de son semblable, la convoitise, la prosternation devant les vanités … prennent fin. Cette parole ne vient ni de la chair (terre) de l’homme, ni de son sang, mais elle est celle qui a créé la terre, avec ses multiples couleurs, celle par laquelle a été formée la chair de l’homme. 


        Comme la terre à certains endroits est plus noire, et à d’autres plus rouge; il en est de même de la chair de l’homme avec ses différentes couleurs. La chair (la terre) à la couleur de peau noire est appelée le noir, et celle qui a la couleur de peau rouge est appelée le blanc. Ces deux chairs doivent maintenant connaître leur origine et leur valeur quelle que soit leur couleur. Avec ces couleurs, certains prennent les autres comme des singes, et d’autres encore comme des dieux. Pourtant, la chair que nous portons, quelle que soit sa couleur, a été pétrie de la poussière pour former un corps, et l’Eternel Dieu a donc soufflé dans les narines de ce corps qui a pris vie et est devenu un être vivant. C’est pourquoi il est dit : « L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant » (Genèse 2/7). 

         Donc, l’Eternel Dieu a soufflé dans les narines et ce souffle est entré dans les poumons, et la chair (terre) s’est mise à se mouvoir. Lorsque ce souffle (l’âme) quitte notre chair, cette dernière devient un poison, une maladie contagieuse qu’il faut à tout prix cacher (enterrer) au plus profond de la terre ou la détruire. Donc la terre (la chair) que nous portons, quelles que soient ses multiples couleurs, foncée ou moins foncée a moins de valeur que cette terre que nous piétinons parce que la terre que nous piétinons peut rester à l’air libre des milliers d’années sans sentir mauvais, ni nous rendre malades. Or, celle que nous portons juste pour quelques années devient un poison et une source de maladies contagieuses dès que l’âme se libère d’elle. Si elle fait quelques jours à l’air libre, il faudrait boucher les narines et la bouche pour passer à côté. Voilà pourquoi l’homme doit voir la valeur des choses non dans leur commencement, mais plutôt dans leur fin respective. Donc, la grandeur et la gloire ne doivent pas se trouver dans la couleur de la terre que nous portons, ni dans le matériel (terre) que nous possédons, parce que, s’il y a lieu de se voir grand ou de se glorifier, c’est dans le Seigneur et non dans les vanités tel qu’il est dit : « Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur » (2 Corinthiens 10/17).

        En vérité, quel aveuglément ! Quelle pauvreté ! Quelle nudité de se voir grand, glorieux non dans la pensée et le sentiment de Christ, mais plutôt dans la couleur de la pourriture de la terre qui est notre chair et aussi dans la terre qui est le matériel que nous possédons ! Car, celui qui a la couleur de la terre rouge encore appelé le blanc, traite celui qui a la couleur de la terre noire encore appelé le noir comme un singe ou autre type d’animal. Mais en vérité, c’est plutôt lui qui est animal dans la pensée et le sentiment, parce qu’il ne possède pas l’esprit et le sentiment de Dieu pour ne plus traiter la terre dont tous les hommes portent, comme des singes… malgré la différence de couleurs. Voilà même pourquoi il est dit : « Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui … » (1Corinthiens 2/14).

        Le racisme fait rage dans les continents d’Asie et d’Europe, et ce fléau ou envoûtement ne peut simplement finir grâce aux messages que certains sportifs, surtout les footballeurs, transmettent souvent à l’occasion d’un match. En vérité, pour que le racisme ou l’envoûtement finisse, cela ne pourrait être possible que par le recouvrement de la vue non du physique, mais du cœur et de l’esprit qui est de voir que la chair que tout homme porte n’est que de la pourriture, quelle que soit sa couleur. La différence de la couleur de peau n’est que la différence de la couleur de terre. 

       Toute nourriture (boue) à l’exemple du caviar, hamburger, kébab, épinard, chawamar,… au commencement sent très bon ou bien à déguster, mais dès lors que cette boue est entrée dans notre bouche, broyée par les dents, elle s’en va dans l’estomac et quelques heures après, elle commence à chercher la voie de sortie pour rentrer dans la terre et alors, ce qui sentait bon et agréable, ce qui était beau à voir devient ce qui sent mauvais et dégoutant à regarder. Il en est de même des jus, du vin et du whisky. Donc, il faut voir et considérer plutôt la fin de ces choses que leur commencement, il faut comprendre que la monnaie comme l’Euro, le Dollar, la Livre Sterling, le Yen, le Franc CFA… n’est que poussière et vanité. Il faut comprendre que la terre et les choses qui sortent d’elle comme l’or, le diamant, le mercure, le fer, la bauxite, le pétrole, le bois, la pierre… transformés et fabriqués en tout ce qu’on voit, ne sont que poussière et vanité. Il faut comprendre que tous ces immeubles et routes aménagées ne sont que poussière et vanité. 

        Si les gens considèrent leur grandeur et leur gloire dans la couleur de la pourriture de la terre (chair), dans le matériel qu’ils possèdent ou encore par rapport à leur territoire, ils ne peuvent qu’être des aveugles et des pauvres, et par conséquent ne peuvent que manifester leur aveuglément et pauvreté dans leurs excès, à l’exemple d’une femme n’ayant pas la même couleur de terre qu’eux, qui se voit proposer une somme d’argent pour coucher avec leur chien. Ils traitent leur semblable moins qu’un animal, pour certains mêmes, lorsqu’ils voient la couleur de la terre noire appelée le noir, ils ont en pensée que cette couleur de terre sent mauvais, mais je me demande pour quelle type de couleur de terre ont-ils fabriqué les différents parfums si cela ne sentait pas mauvais? 

        J’ai vu une certaine couleur de terre rouge appelée le blanc, aimer ou considérer son chat ou chien plus que l’homme qui a la couleur de la terre noire qui est appelée le noir, ainsi, les animaux que l’Eternel Dieu a donnés à l’homme pour nourriture sont entourés de leur marque d’affection : on les porte, on les embrasse et on leur fait des bises, mais leurs semblables à la peau noire sont refoulés et méprisés. Voilà pourquoi certains ne tardent pas à élever la pensée qu’une femme qui n’a pas la même couleur de terre qu’eux, fasse l’amour avec leur chien au prix d’une somme d’argent. En vérité, il n’y a que l’animal qui méprise l’homme pour un autre animal comme lui, mais l’homme ayant pour grandeur et gloire le sentiment de Dieu méprise l’animal pour l’homme, parce que l’animal a été donné à l’homme pour nourriture pendant les jours de sa vie sur terre. C’est l’heure de devenir et de se voir grand et glorieux non dans les vanités de couleur de la terre, mais dans la pensée et le sentiment de Dieu. Voilà même pourquoi il est dit : « Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ » (Philippiens 2/5).

       A vous hommes à la couleur de la terre noire, il n’est plus question de considérer la couleur de la terre rouge appelée le blanc comme la couleur de la peau de Dieu, parce que c’est la terre des vanités. Cesser de dégrader cette couleur de la terre noire qui vous est donnée en cherchant une autre, croyant que c’est la couleur de la peau de Dieu. Ne prenez pas cette couleur de terre rouge pour Dieu, ni la monnaie, le territoire développé, la nourriture, le climat, la science sur les animaux et les humains, l’histoire, ni la géographie, ni le droit venant des dix commandements de Moïse… ni les langues comme le français, l’anglais, l’espagnol, l’allemand, le chinois… ni la transformation et la fabrication de la poussière car, toutes ces choses ne sont que vanités. Maintenant, il faut voir la grandeur et la richesse de Dieu dans le corps de Christ qui provient non de la parole de séduction, de flatterie, de tromperie et de coutumes d’hommes, mais de la vérité. Car le Seigneur nous a donné son corps à manger et à le devenir, et ce corps est spirituel et vient de Dieu qui se révèle à nous, parce que celui qui reçoit et devient le corps de Christ ne peut pas se glorifier dans la couleur de la terre, ni de la terre pour matériel, mais dans le corps de Christ qui est un corps riche, grand, glorieux….

        Les hommes de ce siècle manquent beaucoup de voyance, d’entendement et de richesse. Voilà pourquoi d’un côté certains chosifient leurs semblables, les vendent, les sacrifient, les rendent malades et les tuent. Et de l’autre côté, d’autres voient leurs semblables comme des dieux non pas par le sentiment et l’esprit, mais par la couleur de la terre ou la poussière pour matériel. Le Seigneur Jésus, voyant la fin de la valeur de la chair dit : « … la chair ne sert de rien … » (Jean 6/63). Je ne suis ni noir ni blanc, mais je suis celui qui a été chargé de porter et d’annoncer les choses dures afin que la dureté des écailles qui rendent l’homme aveugle se brise, que l’homme qui voyait la suffisance et la grandeur de la gloire et de la richesse des pourritures passe à ce qui est véritable pour l’éternité, car cette mission, je l’avais annoncée à l’âge de six mois. 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle (Jean 8/32).

 

Web-Site: WWW.CHAMPIDINO.ORG

TEL: (00237) 693 32 18 80  / 671 31 03 50  / 699 06 44 25

Email: champi320@yahoo.fr       Skype: champidino 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site