315ème message

EVANGILE DE LA DELIVRANCE ET DU SALUT

IL EST TEMPS POUR TOUS LES ROSICRUCIENS, LES FRANCS-MAÇONS, LES SORCIERS, LES MARABOUTS, LES FÉTICHEURS, LES LANCEURS DE SORT…DE CONNAITRE LA PUISSANCE ET LE POUVOIR QUE PORTENT LES VÉRITABLES ENFANTS DE DIEU, DEVANT LESQUELS ILS SE SOUMETTENT ET SE PROSTERNENT POUR L’ÉTERNITÉ

                            C’est le 315ème message.

 

       En vérité, tous ceux qui ont reçu le véritable qui a fait d’eux les véritables, étant porteurs d’une parole et d’un esprit supérieur à toute autre parole et à tout autre esprit, sont investis d’une puissance et d’un pouvoir qui soumettent et devant lesquels se prosternent les puissances et les pouvoirs de tous les rosicruciens, les francs-maçons, les sorciers, les marabouts, les féticheurs, les lanceurs de sort…. C’est l’heure de démontrer et de témoigner cette puissance et ce pouvoir devant les puissances et les pouvoirs destructeurs des ténèbres qui croient gouverner dans ce monde, afin qu’ils reconnaissent qu’ils sont très petits et qu’ils cherchent plutôt à être dans la puissance et le pouvoir qui viennent de Christ. 

       Qui sont les véritables enfants de Dieu et d’où viennent leur puissance et leur pouvoir ? Les véritables enfants de Dieu sont des dieux dans l’esprit de vérité, dans la pensée et le sentiment de Christ. L’Eternel Dieu, voulant faire des hommes des dieux afin qu’ils dominent sur le diable et son gouvernement, a envoyé son fils dans ce monde, et ce dernier (Jésus) s’est dépouillé en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes, et ayant paru comme un simple homme, pour dire ou annoncer aux hommes une parole qui est esprit et vie, qui était au commencement et qui était avec Dieu et qui était Dieu. Le Seigneur Jésus étant la parole, celui qui s’attache à sa parole devient un seul esprit avec lui tel qu’il est dit : « Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. » (1 Corinthiens 6/17). Donc, l’homme s’attache à Dieu pour devenir l’esprit de Dieu (dieu) et, Dieu étant l’esprit de vérité, là où il y a l’esprit de Dieu, là il y a la puissance et le pouvoir créateur tel qu’il est dit : « Or, le Seigneur c'est l'Esprit; et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté. » (2 Corinthiens 3/17). 

       La parole, apportée dans ce monde par le Seigneur Jésus qui était au commencement et qui était avec Dieu, et qui est Dieu, lorsqu’elle est gardée en nous, fait de nous l’investissement de Dieu dans l’esprit. Voilà même pourquoi le Seigneur Jésus dit : « Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » (Jean 14/23). Donc, lorsque nous gardons cette parole de vérité en nous, elle manifeste l’amour du Père en nous, et le Père et le fils viendront s’établir en nous pour demeure. Ils viendront s’investir en nous pour maison, c’est ainsi que nous deviendrons la maison de la puissance et du pouvoir du ciel, c’est-à-dire la maison de Dieu tel qu’il est dit : « mais Christ l'est comme Fils sur sa maison; et sa maison, c'est nous… » (Hébreux 3/6).

       Donc, nous avons la domination sur toutes les autres paroles et sur tous les autres esprits dans ce monde parce que la parole et l’esprit que nous portons sont créateurs. Véritables enfants de Dieu, il est question que nous connaissions la puissance et le pouvoir que nous portons, que nous les revêtions pour témoigner Christ. La puissance et le pouvoir que nous portons doivent faire chuter et mépriser premièrement la puissance et le pouvoir des rosicruciens et des francs-maçons qui gouvernent ce monde. Il faut que ces rosicruciens et francs-maçons, à travers notre puissance et pouvoir, comprennent que leur puissance et leur pouvoir non seulement sont très petits et faibles, mais aussi sales et souillés parce qu’ils viennent pour la plupart du sang de l’homme qu’ils ont bu, des sacrifices de leurs semblables, de la sodomie et de l’incarnation en animal…

       Tout rosicrucien ou franc-maçon, qu’il soit roi, chef d’Etat ou autre gouvernant, prêtre, pape, pasteur, prophète… devant un véritable enfant de Dieu qui est investi de la puissance et du pouvoir du ciel, se soumet et se prosterne, car toutes les puissances et pouvoirs des rosicruciens et francs-maçons se soumettent et se prosternent devant ce que les véritables enfants de Dieu portent en eux. Etant rosicruciens ou francs-maçons comme certains rois, chefs d’Etats, sénateurs, ministres, diplomates, secrétaires d’Etats, gouverneurs, généraux, préfets, procureurs, sous-préfets, commissaires, stars, hommes d’affaires, prêtres, pape, pasteurs… ils doivent reconnaître maintenant qu’il y a des hommes qui sont physiquement comme eux mais complètement différents spirituellement, et qui possèdent une puissance et un pouvoir très largement supérieurs. Qu’ils reconnaissent que ceux-là (véritables enfants de Dieu) ont la forme physique de l’homme mais sont des dieux dans l’esprit tel que les gens disaient de l’apôtre Paul et de Barnabas : « … Les dieux sous une forme humaine sont descendus vers nous. » (Actes 14/11). Donc, tous ces gens verront et témoigneront la puissance et le pouvoir supérieur et ainsi abandonneront ce qui est petit pour s’attacher à ce qui est grand. 

       De même, que les sorciers reconnaissent à travers ce que nous portons que leur esprit destructeur et animal qu’ils portent en eux et qui possède le pouvoir de priver ou d’empêcher les gens de recevoir les choses qui leur appartiennent ou d’être maitre de ces choses, qui rend les gens malades, qui les tue, qui mange leur chair et leur cerveau, qui boit également leur sang, est tellement petit, se soumet et se prosterne devant ce que nous avons ou que nous sommes. Qu’ils sachent que s’ils sont un danger pour beaucoup de gens, notre présence est aussi un danger pour eux à cause de la lumière et du feu qui sont en nous et qui nous remplissent. Qu’ils comprennent que s’ils ne veulent plus subir ou souffrir à cause de la menace de la présence de ce que nous portons, ils se verront obligés d’abandonner leur esprit destructeur et animal pour s’attacher à la suprématie que nous portons ou que nous sommes. 

       Pour les lanceurs de sort également, ces derniers se glorifient de porter les puissances et pouvoirs qu’ils lancent aux gens ou les mettent sur leur passage, détruisant ainsi tout le monde par ces puissances et pouvoirs. Mais le jour où ils vont croiser le véritable et qu’ils lui lancent ce qui détruit, cette puissance et force va devenir petite et faible. Face à cela, ils vont se soumettre et se prosterner, et vont faire tout pour chercher à posséder ce que possède le véritable en abandonnant ce qu’ils possédaient et qu’ils avaient épousé pour détruire les gens. Ils vont se lever contre le véritable avec les eaux de cadavre, les ossements humains, tout genre de poison… et trouveront que celui qui est en lui est le créateur de tout (1 Jean 4/4). 

       C’est comme les hommes qui s’étaient levés contre Daniel et l’avaient jeté dans la fosse des lions affamés, croyant que ces lions devaient le dévorer. Les lions à la vue de Daniel ont compris que ce qu’il porte en lui est leur créateur et n’ont eu d’autre choix que de le nettoyer avec leur langue, enlevant ainsi toute la boue qui était sur lui. Il en est de même des gens qui s’étaient levés contre les trois compagnons et les avaient jetés dans le feu qu’ils avaient chauffé sept fois plus qu’il n’en fallait. Le feu, face aux trois compagnons qui portaient son créateur qui était également présent, où le roi voyait une quatrième personne qui avait la face du Fils de Dieu, n’avait pas eu d’autre choix que de les épargner au point où aucune odeur de fumée ne sentit sur eux. C’est aussi le cas des philistins qui avaient pris l’arche du Dieu du peuple d’Israël et étaient venus le placer devant Dagon qui était leur dieu, en croyant que l’arche du Dieu du peuple d’Israël devait se prosterner devant Dagon leur dieu ; mais ils furent surpris de trouver que leur dieu s’est prosterné devant le Dieu du peuple d’Israël. Après l’avoir relevé et replacé, ils furent grandement surpris le lendemain de le retrouver pour la deuxième fois prosterné devant l’arche du Dieu du peuple d’Israël, et cette fois ci avec la tête et les mains coupées. En ce moment, ils avaient reconnu que leur dieu était tellement petit et minable face au Dieu du peuple d’Israël (1 Samuel 5/1-4).

       Donc, tous ces lanceurs de sort, empoisonneurs, et ceux qui placent des ossements humains sur le passage des gens, ce sont ces puissances et pouvoirs destructeurs qu’ils portent en eux qui leur diront ce que nous portons et ce que nous sommes. Que les puissances et les pouvoirs des féticheurs et des marabouts se soumettent et se prosternent face à ce que porte le véritable enfant de Dieu, au point où si un jour quelqu’un prend le nom du véritable enfant de Dieu et le porte chez un marabout en voulant lui faire du mal, lorsque le marabout ou féticheur va commencer à prononcer son nom, à l’instant, il va commencer à voir flou ou il va tomber, et alors il saura que le nom de la personne qui lui a été apporté, non seulement peut le nuire, mais chasser tous ses génies et rendre néant son laboratoire ou son autel.

       Aujourd’hui, nous disons être véritables enfants de Dieu et lorsque nous apercevons un sorcier ou un lanceur de sort, nous nous cachons. Quel témoignage de puissance et de pouvoir rendons-nous ? Ou encore ces chefs traditionnels… qui portent souvent des peaux et les dents d’animaux accrochées sur eux, avec une petite gibecière dans laquelle on retrouve les moustaches d’animaux sauvages, des ossements humains et autres forces, quand on les croise, parfois c’est eux qui commencent à vous demander de vous éloigner d’eux, croyant porter sur eux les puissances et les pouvoirs suprêmes ; qu’ils reconnaissent maintenant que ce qu’ils portent ou mettent sur eux sont très inférieurs à ce que vous portez dans l’esprit et que vous êtes. Ce n’est pas par les pouvoirs des eaux, des mouchoirs, des parfums, des sels… dits bénits et autres produits dits spirituels, mais c’est par la puissance et le pouvoir de l’esprit de vérité. Voilà pourquoi nous devons connaitre la vérité et être affranchis de beaucoup de choses. Quel degré de puissance et de pouvoir venant du ciel pour se revêtir et soumettre ou faire prosterner ce qui est de la terre ! Voilà même pourquoi le Seigneur promettait à ceux qui aspiraient à s’attacher à lui en leur disant: « j'enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d'en haut. » (Luc 24/49).

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

 

Web-Site: WWW.CHAMPIDINO.ORG

TEL: (00237) 693 32 18 80  / 671 31 03 50  / 699 06 44 25

Email: champi320@yahoo.fr       Skype: champidino 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×