317ème message

EVANGILE DE LA DELIVRANCE ET DU SALUT

LA SÉDUCTION ET LA FLATTERIE DES HOMMES DE DIEU AUJOURD’HUI ONT LAISSE CROIRE A LEURS VICTIMES QUE C’EST DIEU QUI LES SUPPLIE DE L’ECOUTER, DE LE RECEVOIR ET DE LE SERVIR ; MAIS C’EST L’HEURE DE FINIR AVEC CE FLÉAU D’ENVOÛTEMENT

                            Cest le 317ème message.

       Il est difficile pour le mal de perdre en intensité dans ce siècle actuel parce qu’il est difficile pour l’homme de se repentir en vérité, et cette repentance est difficile parce que l’homme manque de connaissance en ce qu’il représente devant Dieu. Cela est dû au fait que la révélation de la vérité du Seigneur Jésus est rare à trouver ou à entendre (Romain 10/14-15). En vérité, la séduction et la flatterie que plusieurs hommes de Dieu portent aujourd’hui ne sont qu’une arme de destruction. Car les gens, étant dans l’état d’ignorance, de faiblesse et de perdition, sont plutôt flattés, séduits, et se laissent ainsi tomber dans la suffisance. 

       L’homme de Dieu assure les fonctions de représentation et d’ambassadeur de Christ parmi les hommes. Il va vers eux et parfois ceux-ci viennent vers lui afin de connaître leur état devant Dieu. Il leur fait comprendre que Dieu ou la parole qu’ils écoutent est le créateur de toute chose, la vie, la gloire, la bénédiction… de tout et pour tout. Donc, c’est Dieu ou la Parole qui donne une nouvelle vie, un nouveau cœur et un nouvel esprit. C’est dire qu’ils n’ont aucune vie et aucun cœur à donner à Dieu. L’homme de Dieu ne doit donc plus leur dire : « Donnez votre vie ou cœur à Dieu », et eux aussi de leur côté ne doivent plus dire : « J’ai donné ma vie ou mon cœur à Dieu ».

       Quand Dieu ou sa Parole vient à nous (nouvelle vie ou nouveau cœur), nous portons cette vieille vie et ce cœur de pierre qui ne sont pas de Dieu, mais de Satan, et nous les remettons à Satan. Ensuite, nous recevons de Dieu. L’homme de Dieu doit faire comprendre à l’homme que Dieu étant la vie, la bénédiction, la gloire, l’élévation, l’acclamation … il n’a pas besoin que l’homme le glorifie, l’acclame, le loue, l’adore… donc, que l’homme le fasse ou pas, cela n’enlève et n’ajoute rien à ce qu’il est en tout et pour tout pour l’éternité. Que l’homme sache que la vie est venue auprès de lui afin qu’il vive cette vie et soit vivant, qu’il glorifie cette gloire et soit glorieux, qu’il bénisse cette bénédiction et soit bénit, qu’il élève cette élévation et soit élevé…. Que l’homme sache que ce n’est pas Dieu qui a besoin qu’il le serve, mais c’est plutôt lui qui a besoin de servir Dieu afin d’être servi par les anges de Dieu. Qu’il comprenne que Dieu n’a pas besoin de l’offrande, de la dîme, de l’action de grâce, mais c’est plutôt lui qui a besoin d’apporter l’offrande, la dîme afin d’être agréé ou considéré par Dieu. Que la justice de Dieu n’a pas besoin de nous, mais que c’est nous qui avons besoin d’être juste en elle devant Dieu.

        Aller écouter la parole de Dieu tous les jours ou certains jours du programme n’est pas pour faire plaisir à Dieu, mais plutôt se faire plaisir devant Dieu. Comprendre que se repentir des œuvres du diable et s’attacher à Dieu est une gloire pour nous et non celle de Dieu, considérer et garder la parole du Seigneur plus que l’argent ou autre matériel fait plutôt notre joie et non celle de Dieu, devant Dieu nous sommes plus que mort, plus que poussière, plus qu’asticot, plus que lépreux, plus que sourd, plus qu’aveugle… et nous nous soumettons à son obéissance et son humilité afin qu’il nous donne la valeur qu’il veut de nous ou qu’il a préparée pour nous ; que nous sommes à genoux front contre terre et nous sommes indignes de relever la tête, qu’il nous fasse comprendre sa parole ou ses écrits parce que c’est là où nous voyons la source de vie, de richesse, de liberté, de puissance, de force, de gloire et de domination sur toutes les choses de ce monde tant dans l’esprit que dans le physique ; que nous voulons avec soif et empressement porter l’amour de sa vie et de son œuvre et qu’il nous révèle la richesse de son amour et les plans de notre mission à accomplir sur terre. 

       Tant que l’homme se dira que c’est Dieu qui a besoin de son cœur ou de sa vie, que c’est Dieu qui a besoin qu’il le loue, qu’il l’acclame, qu’il l’adore…, que c’est Dieu qui a besoin qu’il l’écoute et le reçoive, que c’est Dieu qui a besoin qu’il vienne lui donner son argent comme offrande, dîme…, qu’il parle de lui en le témoignant, tant qu’il va toujours se prendre pour fondateur de telle ou de telle église, l’homme va toujours se voir pour celui qui apporte ou qui donne à Dieu et non pour celui qui reçoit de Dieu ; à ce moment, sa foi ne sera jamais fondée sur la puissance de Dieu, mais plutôt sur la sagesse ou la folie de l’homme, et c’est cette foi qui a rempli le monde aujourd’hui, à cause du manque de la démonstration de l’esprit et de puissance de la vérité. Voilà même pourquoi l’apôtre Paul disait : « et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d'Esprit et de puissance, afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. » (1Corinthiens 2/4-5). 

       C’est la grandeur de la séduction et de la flatterie qui est manifestée aujourd’hui et non la démonstration de la vérité et puissance. Voilà pourquoi les gens, ne sachant pas que Dieu n’a besoin de rien, que c’est plutôt eux qui ont besoin de tout de lui (Dieu), ne connaissant pas que tous ce qu’ils font ou donnent, ils le font non pour l’homme de Dieu, mais pour eux-mêmes, se voyant non comme ceux qui doivent recevoir ou prendre, mais comme ceux qui doivent donner ou apporter, qu’on doit les supplier, seront toujours dans la suffisance, le mépris, l’orgueil et l’ingratitude. Or le Seigneur n’a besoin de rien, mais c’est plutôt nous qui sommes dans le besoin, voilà même pourquoi il est dit : « il n'est point servi par des mains humaines, comme s'il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses. » (Actes 17/25). 

       Pour la plupart des hommes de Dieu, c’est l’argent qui fait leur fonction. Ils sont à la recherche de l’argent comme les cambrioleurs dans une maison, et se livrent au baratinage des gens, voulant le plus grand nombre d’adhérents possible qui amèneront aussi beaucoup d’argent. Ces hommes de Dieu sont comme des prostituées dans un coin la nuit, où lorsqu’elles voient un « client » passer, c’est chacune qui le siffle en lui disant : « viens par ici » et ce client, se voyant convoiter de la sorte va commencer à faire le gros dos. Ainsi en est-il aussi des chrétiens d’aujourd’hui. Puisqu’ils sont baratinés par plusieurs hommes de Dieu, ils se voient très importants, mais devant Dieu ou devant l’homme ? 

       Voilà pourquoi d’autres font tout pour avoir les esprits de voyance afin de révéler les choses vaines aux gens en sachant que ces choses vont les captiver. D’autres vont chercher les esprits de Satan pour faire des guérisons, prodiges et miracles afin de captiver les gens. D’autres encore laissent les gens s’habiller et faire comme ils veulent dans leur rassemblement sans leur dire la vérité de Christ, de peur de perdre les offrandes et bien d’autres choses, et c’est comme cela que ces hommes de Dieu entraînent les gens dans leur ignorance en leur disant : « donnez vos vies et vos cœurs à Dieu, récitez après moi… ». D’autres mêmes mettent souvent à part dans leur rassemblement les hommes d’argent et leur donnent des titres de membres d’honneur de l’église. En ce moment, c’est l’argent qui est à l’honneur.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

 

SITE INTERNET: WWW.CHAMPIDINO.ORG

TEL: (00237) 693 32 18 80  / 671 31 03 50  / 699 06 44 25

Email: champi320@yahoo.fr       Skype: champidino 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site