340ème message.

EVANGILE DE LA DELIVRANCE ET DU SALUT

POURQUOI C’EST UNE TRÈS GRANDE FOLIE POUR NOUS DE DIRE QUE NOUS SOMMES CHRÉTIENS, POURTANT NOUS NE SOMMES PAS TÉMOINS DE CHRIST MAIS PLUTÔT DE JÉHOVAH DONT LES PROPHÈTES, NI LES APÔTRES, NI LE SEIGNEUR JÉSUS LUI-MÊME N’ONT PARLÉ

 

                                C’est le 340ème message.

       La révélation du Seigneur Jésus-Christ est source d’éclairage, de recouvrement de la vue et de la délivrance pour les aveugles qui cherchent à voir, et non pour les voyants qui sont aveugles. En regardant comment le diable a tenaillé les gens pour les amener en captivité dans sa demeure éternelle qui est le lac de feu, cela me donne une très grande tristesse et lamentation. Si ces tenaillés ne parviennent pas à la liberté, la souffrance et le sang de Jésus coulé sur la croix seront en vain pour eux.

        L’Eternel Dieu avait envoyé son Fils pour sauver le monde. Le sauveur s’était dépouillé lui-même pour devenir semblable à un homme dans le ventre d’une femme vierge appelée Marie, avant de naître pour paraître comme un simple homme. L’ange était apparu à Joseph, fiancé de Marie, et lui avait fait comprendre que l’enfant conçu par Marie vient du Saint-Esprit ; et que lorsqu’elle l’enfantera, il lui donnera le nom de Jésus, et que c’est lui qui sauvera son peuple du péché. Joseph avait donné ce nom à l’enfant le huitième jour après sa naissance, jour de sa circoncision tel qu’était hier la coutume des juifs. Voilà pourquoi il est dit : «Le huitième jour, auquel l'enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu'avait indiqué l'ange avant qu'il fût conçu dans le sein de sa mère.» (Luc 2/21).

        L’Eternel a envoyé Jésus-Christ afin que nous le recevions ; parce que recevoir l’envoyé c’est recevoir l’envoyeur, et l’Eternel était dans Jésus-Christ lorsqu’il avait pris la forme de serviteur tel qu’il est dit : «Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même...» (2Corinthiens 5/19). Un jour, le Seigneur Jésus avait dit aux disciples : ‘’si vous me connaissez, vous connaissez aussi mon Père, et dès maintenant, vous le connaissez et vous l’avez vu’’. Philippe, l’un des disciples, lui avait demandé de leur montrer le Père afin que cela leur suffise. Mais le Seigneur Jésus avait dit à Philippe qu’il y a si longtemps qu’il est avec eux et ils ne l’ont pas connu. Le Seigneur Jésus avait aussi dit que celui qui l’a vu a vu le Père (Jean 14/7-9). Il avait également dit : «J'ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m'as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés; et ils ont gardé ta parole. » (Jean 17/6). Il continue en disant : «Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que je sois en eux.» (Jean 17/26). Le Seigneur Jésus nous a fait comprendre que personne ne peut venir au Père sans passer par lui (Jean 14/6). Après sa résurrection, avant qu’il ne monte au ciel, il avait appelé les apôtres et leur avait dit : «Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.» (Actes 1/8).

        Le Seigneur Jésus sur terre était le témoin de son Père ; et les apôtres témoignaient Jésus-Christ, et nous aujourd’hui, étant édifiés sur le fondement des apôtres, des prophètes et du Seigneur Jésus lui-même, nous le témoignons également (Ephésiens 2/20). Voilà pourquoi les apôtres disaient qu’il n’y a sous le ciel aucun autre Nom qui ait été donné parmi les hommes, dont nous devons témoigner pour être sauvés (Actes 4/12). Comment se fait-il qu’en 1874, aux Etats-Unis, des individus se sont levés pour dire qu’ils sont chrétiens, qu’ils ne sont pas témoins de Christ, mais plutôt de Jéhovah ? Cette croyance est en train de couvrir la terre et, avec leur grande imprimerie, ils produisent des brochures chaque mois et en plusieurs langues pour les balancer dans tout le monde entier. Comme le diable est très rusé, il a suscité cette doctrine dans une grande nation très convoitée, afin que quand les hommes entendront parler que le siège des témoins de Jéhovah est aux Etats-Unis, ils se diront que cette doctrine vient de la plus puissante nation au monde, et pour cela, c’est la vérité. Ainsi, les hommes vont lire leurs brochures. Oui, ils sont une très grande nation ; voilà même pourquoi ils ont légalisé le mariage homosexuel.

       Les prophètes, les apôtres et le Seigneur Jésus lui-même n’ont pas parlé de Jéhovah ; mais cela a été suscité en 1874 aux Etats-Unis, où des individus ont commencé à dire qu’ils sont chrétiens ; qu’ils ne sont pas témoins de Christ, mais plutôt de Jéhovah. Si je comprends bien, pour ces tourmentés, cet individu qui a commencé à leur parler de Jéhovah est plus que Jésus-Christ ; parce que Jésus-Christ ne leur a pas parlé de Jéhovah comme étant son Père, ni les prophètes, ni les apôtres. Cet individu leur a parlé de Jéhovah et ils ont cru à cette personne plus qu’aux prophètes, aux apôtres et au Seigneur Jésus lui-même. Cela est vrai, parce que le Seigneur Jésus dit : «pour ce qui est du jour et de l’heure de la fin du monde, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni lui le Fils, mais le Père seul» (Matthieu 24/36) ; mais la doctrine de cet individu, fondateur des témoins de Jéhovah, a prophétisé la fin du monde en l’an 2000. Ils disent qu’ils sont chrétiens, mais dans leur rassemblement, on ne parle pas d’apôtre, de prophète, de docteur, de pasteur, d’évangéliste.

       Selon eux, ils tirent leur croyance des écrits des apôtres, des prophètes, du Seigneur Jésus lui-même, mais ils parlent plutôt des pionniers permanents, des pionniers spéciaux, des pionniers auxiliaires, des attachés du ministère…. Ils sont comme les catholiques qui sont chrétiens, lisant la parole des prophètes, des apôtres, mais dans leur église on ne retrouve que le pape, le cardinal, l’archevêque…. Selon ces témoins de Jéhovah, le Saint-Esprit n’est plus en activité. Voilà pourquoi pour eux, les prières de miracle n’existent plus en Dieu. Si cela se manifeste, alors c’est le diable. Dans leurs brochures, ils mettent aussi la photo de Jésus des morts. Pourtant, Jéhovah n’est que le nom du lieu situé sur la montagne que donna Abraham lorsque l’Eternel lui avait demandé son Fils Isaac en sacrifice. Car au moment où il avait pris le couteau pour égorger son Fils qui était déjà lié, l’ange lui était apparu et lui avait demandé de ne point faire du mal à l’enfant ; ensuite, lui avait donné un bélier pour être sacrifié à la place de son enfant. C’est ce lieu qu’il avait nommé Jéhovah tel qu’il est dit : «Abraham donna à ce lieu le nom de Jehova Jiré. C'est pourquoi l'on dit aujourd'hui: A la montagne de l'Éternel il sera pourvu. » (Genèse 22/14).

       En 1874 est apparu un superviseur, un pionnier, un attaché du ministère qui est le fondateur des témoins de Jéhovah aux Etats-Unis. Quand un esprit de Jéhovah possède un homme, pour que ce dernier revienne à la vérité, cela devient un grand miracle opéré par le Seigneur, car l’esprit qui travaille avec ces gens est très puissant.

 

A Dieu seul la miséricorde par Jésus-Christ, pour délivrer toutes les âmes tenues captives par le prince de la mort.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.(Jean 8/32)

 

Site WEB: WWW.CHAMPIDINO.ORG

TEL: (00237) 693 32 18 80 / 671 31 03 50 / 699 06 44 25

Email: champi320@yahoo.fr       Skype: champidino

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site