364ème message

Le Seigneur Jésus en...

LE VÉRITABLE ENNEMI DU SEIGNEUR JÉSUS DANS CE MONDE EST MON VÉRITABLE ENNEMI ; ET C’EST L’HEURE DE LE FAIRE CONNAITRE A TOUS

C ’ est le 364ème message.

 

       Le Seigneur Jésus en m’envoyant dans ce monde, m’a dit de partir avec ce qu’il m’a donné parce qu’il y a quelqu’un dans ce monde qui le combat avec force, surtout en ces derniers temps ; et étant dans ce monde, à six mois d’âge, j’ai prophétisé sur ma mission. Cette personne qui combat Christ est mon véritable ennemi ; et cet ennemi est le faux évangile. Dans ce monde, le Seigneur Jésus affranchit, libère, délivre, justifie, éclaire, vivifie et sauve à travers son évangile qui est lui-même. Donc, si un autre évangile se présente comme étant de lui et lui-même, et que les gens croient et s’attachent à ce faux évangile, celui-ci va les entraîner ou les maintenir dans l’état de mort spirituelle. Ces hommes (leurs âmes) quitteront ainsi la terre ou la chair sans vie ; et cela rendra vains la souffrance de Christ et son sang coulé sur la croix pour ces âmes.

       Quel est l’ennemi qui ose faire ignorer Christ dans ce monde (son évangile), qui ose rendre vains sa souffrance et son sang coulé pour les âmes mortes ? Il n’y a pas un autre évangile qui affranchit, libère, délivre, vivifie et qui sauve l’âme de l’homme de la mort si ce n’est celui de Christ ; mais il y a des gens qui portent un faux évangile, qui troublent et veulent ainsi renverser l’évangile de Christ. Voilà pourquoi il est dit : «Non pas qu'il y ait un autre Évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l'Évangile de Christ. » (Galates 1/7). Si l’évangile de Christ est renversé ou ignoré, alors la délivrance, la liberté, la vie et le salut de l’âme de la mort seront renversés ou ignorés.

       En ces derniers temps de la fin de toute chose dans ce monde, le faux évangile inonde et abreuve les hommes. Ce faux évangile n’est pas l’ennemi du mal pour faire barrière à son accroissement, car il est à l’origine de l’ignorance de la connaissance de la vérité de Christ qui affranchit et qui sauve. Ce faux évangile se présente comme étant celui de Christ et Christ lui-même, les gens croient et s’attachent sans peur à cet évangile, en pensant ainsi qu’ils se sont attachés à Dieu (Sa Parole).

       Le Seigneur Jésus est venu sauver les âmes de la mort à travers son évangile. Voilà même pourquoi il est dit : «et qui a été manifestée maintenant par l'apparition de notre Sauveur Jésus Christ, qui a détruit la mort et a mis en évidence la vie et l'immortalité par l'Évangile.» (2Timothée 1/10). Car il est venu annoncer la liberté ou l’évangile non seulement à ceux qui vivaient physiquement en ces temps où Jésus était aussi physique lorsqu’il avait pris la forme de l’homme en devenant semblable à un simple serviteur, mais aussi à ceux qui étaient déjà morts physiquement ; voilà pourquoi il est dit : «Car l'Évangile a été aussi annoncé aux morts, afin que, après avoir été jugés comme les hommes quant à la chair, ils vivent selon Dieu quant à l'Esprit. » (1Pierre 4/6).

       Donc, si c’est le faux évangile qui prend le dessus tel que c’est le cas aujourd’hui, le faux, la corruption, la magie, l’amour du matériel plus que l’homme… vont remplir les cœurs des hommes ;alors la souffrance de Christ et son sang coulé sur la croix pour les âmes de ce siècle le seront en vain. Voilà même pourquoi l’apôtre Paul rendait témoignage que c’est pour annoncer l’évangile que Christ l’avait envoyé afin que sa souffrance ne soit pas rendue vaine tel qu’il est dit : «Ce n'est pas pour baptiser que Christ m'a envoyé, c'est pour annoncer l'Évangile, et cela sans la sagesse du langage, afin que la croix de Christ ne soit pas rendue vaine. » (1Corinthiens 1/17). Et l’apôtre Paul déclare que cet évangile n’était pas simplement une parole prêchée tel qu’il dit : «notre Évangile ne vous ayant pas été prêché en paroles seulement, mais avec puissance, avec l'Esprit Saint, et avec une pleine persuasion; car vous n'ignorez pas que nous nous sommes montrés ainsi parmi vous, à cause de vous.» (1Thesssaloniciens 1/5).

       C’est de l’évangile du Seigneur Jésus que vient tout ce qui est sans fin de valeur. Si cet évangile est ignoré à cause d’un faux évangile qui a rempli ce monde actuel et qui se présente comme étant celui du Seigneur Jésus, et que les gens croient et s’y attachent, alors là, la souffrance de Christ et son sang coulé sur la croix seront en vain pour cette génération. Le Seigneur ne pouvant permettre qu’une telle chose arrive, a disposé sa puissance pour démontrer à son ennemi qui n’est autre que le faux évangile qui se croit redoutable, qu’il est très loin de le faire ignorer en ces derniers temps, ni de rendre sa souffrance vaine pour les âmes de cette génération.

       Le combat du faux évangile contre le vrai évangile n’a pas commencé aujourd’hui. Hier, la vraie Parole était déposée dans Jérémie pour qu’elle soit prophétisée au peuple. Une autre, la fausse parole, était déposée dans Hanania pour qu’elle soit aussi prophétisée pour contrarier celle de Jérémie qui était la vraie et avait pour mission de délivrer le peuple de la mauvaise voie. La prophétie d’Hanania laissait croire aux gens que sa parole venait de Dieu comme le font ceux qui portent le faux évangile aujourd’hui. Mais Jérémie, non seulement avait fait comprendre à Hanania que l’Eternel ne l’avait point envoyé, mais que ses paroles étaient une révolte contre l’Eternel. Voilà pourquoi il est dit : «Et Jérémie, le prophète, dit à Hanania, le prophète: Écoute, Hanania! L'Éternel ne t'a point envoyé, et tu inspires à ce peuple une fausse confiance. C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel: Voici, je te chasse de la terre; tu mourras cette année; car tes paroles sont une révolte contre l'Éternel. » (Jérémie 28/15-16).

        De même, lorsque l’apôtre Paul voyait les gens qui se faisaient appeler apôtres porter un faux évangile, il disait aux autres gens : «Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres. » (2Corinthiens 11/13-15).

       Donc, le Seigneur Jésus m’envoie parce que le faux évangile a inondé ce siècle. En arrivant dans ce monde, j’ai vu que ce faux évangile est présenté sous plusieurs formes ; et j’ai regardé ceux qui tiennent ces mandats parmi tous ces grands. J’ai vu premièrement quelqu’un à la tête d’une des formes de ces faux évangiles appelé doctrine, qui est pris pour le représentant de l’apôtre Pierre appelé Saint Pierre selon la ruse. Je me suis demandé comment quelqu’un qui se dit représentant d’un apôtre n’est pas appelé apôtre, ni prophète, ni docteur, ni pasteur, mais plutôt pape ? Comment ceux qui le suivent ne sont-ils pas appelés pasteurs, ni prophètes, mais plutôt cardinaux, archevêques ? Or il est dit : «Et Dieu a établi dans l'Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs… » (1Corinthiens 12/28).

       Comment dans l’Eglise de Dieu ne parle-t-on pas d’apôtre, ni de prophète, ni de pasteur ? Je me suis encore demandé quel est ce genre d’évangile qui enseigne aux gens à croire et à baptiser les bébés et les enfants au prix d’une somme d’argent arrêtée ? Quel est ce genre d’évangile qui enseigne aux gens à réciter le nom ‘’Marie’’ dans une prière plutôt que le nom ‘’Jésus’’ ? Quel est ce genre d’évangile qui enseigne aux gens à fabriquer des images caricaturées en bois, ciment et pierre à l’effigie des acteurs qui ont joué le rôle de Marie et de Jésus dans un film intitulé « Jésus de Nazareth » et à les fixer par endroit pour venir se prosterner ?

       Quel est l’évangile qui enseigne aux gens que la croix dont Jésus parle de porter est une ficelle ou un médaillon à l’effigie d’un acteur qu’on porte au cou, ou encore qu’il s’agit de deux gros morceaux de bois croisés, pesants, qu’on endosse pour arpenter un chemin sous un soleil ardent en disant que c’est un chemin de croix ?… J’ai compris que lorsque ces derniers amènent les gens à appartenir à ces coutumes et traditions, ils ne leur disent pas que cela n’est pas de Dieu, mais plutôt leur font croire que c’est l’évangile de Christ qu’ils sont en train de pratiquer.

       J’ai aussi compris pourquoi ce groupe appelé église catholique a beaucoup d’argent. Non seulement la plupart des chefs d’Etats chrétiens sont de leurs coutumes, où ils ont été baptisés étant bébés ou enfants, communiés, confirmés et donnent leurs deniers de culte jusqu’aujourd’hui, mais aussi, dans le baptême des bébés et des enfants, une pratique courante dans le monde entier, notamment un jour comme le 15 Août, des millions de bébés et d’enfants sont baptisés, cette opération rapporte des milliards dans les caisses de cette association. Cette énorme somme d’argent escroquée chaque fois, leur permet de s’offrir des grands bâtiments à des centaines de millions et de milliards de francs ; et ces grands bâtiments de luxe aident encore à séduire plusieurs. Avec cette somme d’argent, ils vont aussi s’offrir des hôpitaux, des écoles primaires, secondaires, universitaires, des chaînes de radio et de télévision, sans oublier les terrains qu’ils possèdent après avoir demandé aux gens de les leur concéder pour y élever un bâtiment, un monument ou statuette, ce que ceux-ci font avec la joie en pensant donner leur terrain à Dieu.

       C’est pour eux que le Seigneur Jésus dit : «Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés. » (Jean 10/8). Une autre forme d’évangile enseigne que celui qui n’a pas d’argent n’est pas ancien d’église ou diaconesse. Voilà pourquoi lorsque vous trouvez ces derniers rassemblés, chacun a donné une forte somme d’argent avant de mériter son titre d’ancien d’église ou de diaconesse ; et ces derniers baptisent aussi les enfants et les bébés au prix d’une somme d’argent…

       Il y a une autre forme d’évangile qui enseigne aux gens de croire qu’ils sont chrétiens mais qu’ils ne sont pas témoins de Christ. Ils ne savent pas que se dire chrétien c’est témoigner Christ. Ils disent qu’ils sont chrétiens mais qu’ils ne témoignent pas Christ ; donc, ils ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment (1Timothée 1/7) ; car ils ne parlent ni d’apôtre, ni de prophète, ni de docteur, ni de pasteur, mais plutôt de pionnier (auxiliaire ou permanent), d’attaché du ministère; et pourtant il est dit : «Et Dieu a établi dans l'Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs…» (1Corinthiens 12/28).

       Ces derniers reconnaissent que le Saint Esprit n’agit plus aujourd’hui pour parler des miracles.Ils ne se sont jamais demandé que si le Saint-Esprit n’enseigne pas les choses de Dieu, qui d’autre les enseignera aux gens qui doivent devenir cohéritiers de Christ ? Voilà pourquoi si c’était le Saint-Esprit qui enseignait en eux et au milieu d’eux, ils devaient du moins parler des apôtres, des prophètes, des pasteurs… et se dire témoins de Jésus-Christ plutôt que témoins de Jéhovah et son pionnier… Voilà pourquoi le Seigneur Jésus dit : «Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. » (Jean 14/26).

      Il y en a plusieurs dans la forme du faux évangile sans oublier ceux qui se disent pentecôtistes ou réveillés. Pour certains, ils défilent dans plusieurs pays pour obtenir un pouvoir qui les amènera à faire des visions, des prophéties et des prières de miracles en balançant des mouchoirs, des parfums, des eaux…dans l’option de gagner beaucoup d’argent.

       Beaucoup de gens disent que j’aime trop juger, mais si la délivrance est le jugement, tant mieux, ou alors si le jugement est la délivrance, tant mieux ; parce que ce qui compte c’est la délivrance. Lorsque le Seigneur Jésus dit : «Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. » (Matthieu 7/1), il dit cela par rapport à quoi ? Lorsqu’il dit : «Ne jugez pas selon l'apparence, mais jugez selon la justice. » (Jean 7/24), il le dit par rapport à quoi ? Lorsqu’il est dit : «L'homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n'est lui-même jugé par personne. » (1Corinthiens 2/15), cela est dit par rapport à quoi ? Car les choses de Dieu sont de Dieu et celles de l’homme sont de l’homme.

       Lorsque les gens me disent que le monde actuel connait déjà assez de troubles, que je ne vienne plus y mettre mon grain de sel, qu’ils comprennent que les incirconcis de l’évangile de Christ ont rempli le monde, et se voient même comme les plus grands hommes de Dieu dans ce monde ; et c’est au milieu de la croyance de leur doctrine que ces chefs d’Etats et autres mettent les pays à feu et à sang… juste parce qu’ils n’ont pas été circoncis par l’épée de la flamme.

        CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

 

Web-Site: WWW.CHAMPIDINO.ORG

TEL: (00237) 693 32 18 80 / 671 31 03 50

Email: champi320@yahoo.fr Skype: champidino

- See more at: http://champidino.org/fr/index.php/...

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×