387ème message

 PITIÉ, PITIÉ, PITIÉ !

 PITIÉ, PITIÉ, PITIÉ ! MONDE ENTIER, VOYEZ COMMENT LA PUISSANCE DE LA TROMPERIE DE LA PAPAUTÉ A RENDU LES GENS FOUS SPIRITUELLEMENT AU POINT QU’ILS PORTENT DES BAGAGES INUTILES ET PESANTS; DES GROS MORCEAUX DE PLANCHES CROISES, DES BLOCS DE CIMENT A L’EPAULE ET MARCHENT SOUS UN SOLEIL ARDENT.                             
C’est le 387ème message.



       Le Seigneur Jésus, n’ayant pas souffert et coulé son sang en vain pour les hommes (leurs âmes), voyons donc comment la puissance du mensonge de la papauté a rendu les gens fous spirituellement, folie qui non seulement leur fait porter des bagages inutiles et pesants sur les épaules pour faire une marche en plein soleil, mais les conduit aussi spirituellement dans le lac de feu éternel.

       Le Seigneur n’est donc pas resté muet face à tout cela ; car il connait que c’est par la parole mensongère que le diable et son esprit de papauté ont rendu les gens fous, et c’est aussi par sa parole de vérité qu’ils deviendront sages. Cette sagesse les fera sortir non seulement de la souffrance physique qui est le port de gros bagages inutiles, mais aussi de la souffrance spirituelle ; c’est-à-dire qu’ils ne feront plus partie de ceux qui seront éternellement dans le lac de feu éternel.

       En vérité, lorsque le pape fait porter aux gens deux grosses planches croisées ou encore le chapelet à l’effigie de Robert Powell, l’acteur du film intitulé ‘’Jésus de Nazareth’’, il leur dit que c’est la croix de Jésus. Monsieur le Pape, lorsque les gens avaient demandé au Seigneur Jésus s’il est permis ou non de payer un tribut à César, pour leur répondre, il leur avait demandé de lui apporter un denier afin qu’il voit, et lorsqu’ils l’avaient fait, il leur avait posé la question de savoir de qui était l’effigie sur le denier, et ils avaient répondu que c’était l’effigie de César. Il leur avait donc dit de donner à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu (Marc 12/13-17).

       Donc, Monsieur le Pape, la croix que tu fais porter aux gens à l’épaule, et le chapelet que tu leur fais porter au cou ne sont pas la croix de Jésus, mais plutôt celle de Robert Powell, parce qu’il s’agit là de son effigie. Tu fais également porter aux gens des blocs de ciment à l’effigie d’Olivia Hussey en leur faisant comprendre que c’est la vierge Marie. Pour ces femmes aveugles que tu as rendues folles spirituellement de par ta puissance de tromperie, lorsqu’elles portent ce bloc de ciment à l’effigie de l’actrice du film qui est un bagage inutile, elles sont dans une joie débordante parce que dans leur croyance folle, elles portent la vierge Marie. Monsieur le pape, sur les chapelets, les croix, les statuettes que vous faites porter aux gens, est-ce l’effigie de Jésus ou de Robert Powell ? Réponse : De Robert Powell. Alors c’est à lui que revient la gloire dans ce que vous faites porter et non à Jésus-Christ. Les médaillons que vous portez ou encore les maisonnettes que vous construisez avec des blocs de ciment sont à l’effigie de Marie dans sa virginité ou d’Olivia Hussey ? Réponse : d’Olivia Hussey. Alors, toute la gloire revient à celle dont c’est l’effigie.

       En vérité, je vois les gens porter de grosses planches croisées sur les épaules, très pesantes, pouvant leur donner une malformation, une hernie, un mal de dos…, car ils ne savent pas que c’est la croix de Robert Powell, mais pensent que c’est celle de Jésus qu’ils portent. Ces derniers savent que lorsqu’on porte la croix recommandée par Jésus, on est récompensé parce que Dieu n’est pas ingrat pour oublier ou ignorer ce qui est porté comme croix pour pouvoir sauver leurs âmes.

       C’est l’heure pour tous ceux qui sont trompés (tués en esprit) par la papauté et qui portent la croix de Robert Powell d’entendre et de comprendre, de se repentir et d’être ressuscités de la mort éternelle. En vérité, la croix que le Seigneur Jésus nous a demandé de porter est spirituelle ; et c’est sa pensée, son sentiment et sa vie. Le Seigneur Jésus nous dit : « … Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive » (Matthieu 16/24). Donc, le Seigneur Jésus veut nous faire comprendre que si quelqu’un veut venir à lui, qu’il renonce à son propre sentiment, sa propre pensée et sa propre vie qui sont de l’homme, puis qu’il se charge de son sentiment, pensée et vie qui sont de Dieu, et qu’il se conduise tous les jours sur terre comme lui le Seigneur s’est conduit ou a marché (1 Jean 2/6).

       Donc, c’est sa pensée, son sentiment et sa vie difficile à vivre ou à supporter qui est une croix spirituelle pesante que nous devons porter, et non des grosses planches croisées à l’effigie de Robert Powell qui ne sont pas loin de provoquer en nous un mal quelconque. Pour ceux qui prennent l’engagement de vivre cette vie, comprenons que la vie du Seigneur Jésus devient ainsi notre croix, nous qui sortons de la mort ; car notre péché était sa croix, lui qui est juste et saint. Le Seigneur avait porté notre péché sur le bois pour sa croix, et nous, nous devons porter son esprit et sa vie dans notre esprit pour notre croix car, nous ne portons pas la même croix avec le Seigneur. Lui il avait porté ce qui nous tuait ou qui nous maintenait dans la mort spirituelle pour le détruire. Mais nous, nous devons porter ce qui nous vivifie et qui nous ressuscitera au dernier jour pour notre croix. Donc, le seigneur avait porté notre vie ou péché qui est une malédiction. Voilà pourquoi sa croix était une croix de malédiction, et pour nous est une croix de bénédiction puisqu’il s’agit de la vie de Jésus-Christ.

       C’est l’heure pour tous ces aveugles et fous spirituellement d’être délivrés de la puissance mensongère et d’égarement de la papauté ; que le diable et son esprit de la papauté le veulent ou pas, plusieurs de ceux qui sont prisonniers seront délivrés à travers cette parole de lumière qui a le pouvoir d’ouvrir les yeux des aveugles. Regardez les milliards de personnes qui sont déjà physiquement mortes et qui portaient la croix de Robert Powell croyant porter la croix que Jésus-Christ nous a recommandée. Dans leur programme de deuil, on mentionne souvent : « J’ai combattu le bon combat », mais le bon combat n’était-il pas de ne pas porter la croix de Robert Powell ?

       Les temps sont mauvais, nous sommes en 2016. Si le pape actuel est sage, qu’il appelle son équipe de tueurs d’âmes et leur demande en tant que chef de groupe, de déposer les épées (la puissance du grand mensonge et de la tromperie) dont ils se servent pour assassiner les âmes. En vérité, si on met à la disposition des pays très pauvres seulement 15% de l’argent qui est au Vatican, les populations de ces pays jusqu’aux plus démunis, ne pourront plus pleurer la famine, car l’argent qui est amassé au Vatican donne de la frayeur. Non seulement il y a de l’argent, de l’or, du diamant et du mercure, mais aussi les ossements humains. Que c’est terrible !

       Lorsque ce renard arrive dans un pays pauvre, c’est pour qu’après son passage, le pays commence à trouver à peine de quoi manger juste parce que des milliards ont été dépensés pour quelqu’un qui ne vient même pas avec un nouveau testament, si oui le chapelet, et ne pouvant même pas prier sur les bébés qui ont ne serait-ce que le palu et les guérir. Je vois souvent certains prêtres faire le cinéma avec une petite croix à l’effigie de Robert Powell, où lorsque quelqu’un est malade ou envoûté, ils viennent poser cette croix sur son front. Parfois, ils le piquent avec ce morceau de bois partout sur le corps, disant que cela va détecter la maladie ou le mauvais esprit ; or ces choses portent souvent le pouvoir de la Rose-Croix, du vaudou…

       Je me rappelle lorsque j’étais encore très petit, il y avait un prêtre qui venait souvent dans mon village. Ce prêtre était un homme de petite taille et avait un ventre ou bidon très volumineux. Lorsqu’il célébrait la messe, il tapait la main sur son ventre en disant aux gens : ‘’regardez mon ventre, il a diminué, il faut que vous le remplissiez’’, et ce dernier rentrait avec une voiture pleine de provisions et aussi de l’argent ; par contre, lorsqu’il venait, il n’apportait même pas une bûchette d’allumette, encore moins un morceau de savon ou un poisson fumé, et dans tout cela, il vendait le baptême de la tromperie à leurs enfants et petits-fils. Mais quel genre d’escroquerie !

       Porter des croix, chapelets… la gloire revient à l’homme de qui est l’effigie. Mais si c’est Robert Powell, Olivia Hussey ou Jésus-Christ et Marie, cela va se savoir. 

      Mes grands remerciements infinis à l’Eternel qui a envoyé son Fils pour nous sauver ; infiniment merci au Seigneur Jésus qui est venu se sacrifier pour nous et qui nous éclaire encore jusqu’aujourd’hui dans cette génération pour que nous ne marchions pas dans les ténèbres. Merci également pour ceux qui prient le Seigneur pour moi, pour qu’il me fortifie dans la mission qu’il m’a confiée, et à Dieu le créateur soit la gloire par son Fils notre sauveur pour l’éternité.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)
 
Web-Site: WWW.CHAMPIDINO.ORG   Tel: (00237) 693 32 18 80 
Email: champi320@yahoo.fr                    Skype: champidino
See more at: http://champidino.org/fr/index.php/revelations/l-evangile-de-la-delivrance-et-du-salut/458-387eme-message

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site