397ème message

ENTRE LES CŒURS TRANSFORMES, LES DÉNOMINATIONS ET LES BÂTIMENTS, QU’EST CE QUI FAISAIT L’EGLISE HIER AU TEMPS DES APÔTRES DONT LES NOMS SONT ÉCRITS DANS LA BIBLE ? ET AUJOURD’HUI, DANS CETTE GÉNÉRATION REMPLIE APÔTRES, PROPHÈTES, PASTEURS, DOCTEURS, ÉVANGÉLISTES, CARDINAUX, ARCHEVÊQUES,ÉVÊQUES,PRÊTRES…,QU’EST CE QUI FAIT L’EGLISE ?

C’est le 397ème message.

Entre l esprit et la chair 1


          En vérité, dans la maison de Dieu qui est l’Eglise, c’est la pierre qui est la parole de Dieu et la fondation. La parole de Dieu qui est la pierre, la fondation de la maison de Dieu ou église, n’est autre que le Seigneur Jésus-Christ ; cette pierre ou parole de Dieu en nous nous fait devenir l’église ou maison de Dieu.     

         Jésus-Christ est la parole, c’est-à-dire la pierre qui est posée au milieu de nous pour fondation de maison de Dieu ; ainsi donc toute maison qui s’élève sur cette fondation, cette pierre posée, ne pourra pas s’écrouler quel que soit le vent, la tempête… ; c’est-à-dire l’homme qui prend pour appui cette parole de Dieu ne sera pas détruit. Voilà pourquoi le prophète Esaïe avait prophétisé la venue de cette pierre, c’est-à-dire parole de Dieu qui est Jésus-Christ, faisant comprendre aux hommes que celui qui prendra cette pierre ou parole pour appui ne sera pas ébranlé tel qu’il dit : « C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, j'ai mis pour fondement en Sion une pierre, Une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, solidement posée; Celui qui la prendra pour appui n'aura point hâte de fuir. » (Esaïe 28/16).

          Cette pierre ou parole de Dieu qui est Jésus-Christ, en venant dans ce monde pour être l’appui de tous ceux-là qui ne veulent pas être ébranlés par la mort éternelle ou parole et esprit maléfiques, a paru comme un simple homme dans le ventre d’une femme nommée Marie. Et cette pierre ou parole de Dieu avait reçu le nom de Jésus, nom que l’ange avait donné à Joseph le fiancé de Marie qui voulait rompre les fiançailles, croyant que Marie avait connu un autre homme que lui pour être enceinte ; or c’était par la vertu du Saint-Esprit. Mais l’ange lui avait dit : « …Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint-Esprit; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » (Matthieu 1/20-21).

          Donc, la pierre, prenant le nom de Jésus, il fallait que parmi ceux qu’il avait appelés pour être avec lui, l’un portât son nom Pierre. Voilà pourquoi parmi les douze qu’il avait appelés, il avait donné le nom Pierre à Simon, tel qu’il est écrit : « Voici les douze qu'il établit: Simon, qu'il nomma Pierre; » (Marc 3/16). Donc, Simon était devenu Pierre, et parfois on l’appelait Simon Pierre. Jésus-Christ, dans le territoire de Césarée de Philippe, avait demandé à ses disciples de lui dire qui il est. Les uns lui disaient qu’il est le fils de l’homme, les autres qu’il est Jean-Baptiste, d’autres encore qu’il est Jérémie ou l’un des prophètes. Simon-Pierre lui avait répondu: « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » ; et le Seigneur Jésus en écoutant cette réponse, avait dit à Simon Pierre, fils de Jonas, que ce ne sont pas la chair et le sang qui lui ont révélé cela, mais Dieu son père qui est dans les cieux ; et que c’est sur cette parole de révélation qui est Pierre que se bâtira tout du royaume des cieux. Voilà pourquoi il lui dit : « … tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle » (Matthieu 16/18).

          Donc, là où la pierre qui est la parole de Dieu est posée ou portée, là aussi va s’élever l’église qui est la maison de Dieu. L’église de Dieu est bâtie sur la pierre, c’est-à-dire que la maison de Dieu est bâtie sur la parole de Dieu. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus a fait comprendre aux hommes que celui qui garde sa pierre en lui, l’église de Dieu va s’élever en lui. Donc celui qui gardera sa parole en lui, cette parole va amener son père et lui à y faire leur demeure ; c’est pour cela que Jésus dit : « … Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.» (Jean 14/23). Donc là où la pierre est posée, là aussi va s’élever l’église, ou encore, là où la parole de Dieu est portée, là aussi va s’élever la maison de Dieu. C’est du manque de compréhension des écritures que naissent les symboles et coutumes ; car lorsque vous voyez un Chef d’Etat, ministre, gouverneur… poser la première pierre quelque part, cela signifie qu’en ce lieu sera bâtie quelque chose. Lorsque ces gens posent la première pierre, il y a déjà l’assurance que quelque chose sera bâtie en ces lieux. Car Jésus Christ étant la pierre ou parole vivante, nous devons nous approcher de lui pour devenir aussi des pierres ou parole vivantes. C’est pour cela qu’il est dit : «vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce … » (1 Pierre 2/4-5). Donc, l’apôtre Pierre, non seulement était le doyen des apôtres, mais aussi, il avait reçu la recommandation du Seigneur Jésus d’affermir les autres lorsque lui-même sera affermi selon qu’il est écrit : «…J’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères. » (Luc 22/32).

            Le Seigneur Jésus avait dit aux premiers disciples de ne pas s’éloigner de Jérusalem parce qu’ils devaient recevoir le consolateur, l’enseignant, le prédicateur, l’apostolat, la puissance et l’autorité. Et le jour de la pentecôte, fête des juifs, ils avaient reçu cet esprit, et ce même jour, la mission avait commencé étant donné qu’ils avaient reçu la recommandation selon laquelle lorsqu’ils recevront une puissance, le Saint-Esprit survenant sur eux, ils commenceront à rendre témoignage de lui à Jérusalem, dans la Judée, la Samarie jusqu’aux extrémités de la terre (Acte 1/8). L’apôtre pierre avait commencé à prêcher Jésus-Christ aux gens au point où ces derniers, en écoutant la vie et se voyant morts, furent grandement touchés dans leurs cœurs et avaient demandé à Pierre et au reste des apôtres comment faire pour être aussi vivants à travers cette parole tel qu’il est dit : « Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous? Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. » (Actes 2/37-38).

           Tous ceux qui écoutaient cette parole furent baptisés et étaient nés de nouveau dans le cœur, l’esprit, la pensée, le sentiment ; et non dans la simple appellation de « né de nouveau » comme c’est le cas aujourd’hui. Et ce jour, le nombre des disciples avait augmenté d’environ 3000 âmes dans l’église et non dans la chair comme c’est le cas aujourd’hui. Voilà pourquoi il est dit : « Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s'augmenta d'environ trois mille âmes.»(Actes 2/41). Ils avaient disparu dans le sentiment, la pensée et l’esprit charnel pour apparaître dans le sentiment, la pensée et l’esprit de Dieu qui étaient devenus leur propre vie. Donc, cette multitude n’était qu’un seul cœur parce qu’ils avaient reçu le même esprit, c’est-à-dire le même cœur. Voilà pourquoi il est dit : « La multitude de ceux qui avaient cru n'était qu'un cœur et qu'une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux. » (Actes 4/32).

            Lorsque la pierre ou parole de Dieu est gardée ou portée dans le cœur, ce cœur devient l’église ou maison de Dieu. L’apôtre Pierre, connaissant que Dieu donne le Saint-Esprit à ceux qui gardent sa parole dit : « Et Dieu, qui connaît les cœurs, leur a rendu témoignage, en leur donnant le Saint-Esprit comme à nous; » (Actes 15/8), et non l’esprit avec lequel le diable inonde la majorité des gens aujourd’hui et qui est pris pour le Saint-Esprit. Le cœur qui est circoncis par la parole de Christ qui est l’épée reçoit l’alliance de Dieu, l’homme devient ainsi la maison de Dieu, la maison du bien, de lumière, de feu, de puissance…. Voilà pourquoi il est dit : « mais Christ l'est comme Fils sur sa maison; et sa maison, c'est nous, pourvu que nous retenions jusqu'à la fin la ferme confiance et l'espérance dont nous nous glorifions. » (Hébreux 3/6). L’apôtre Pierre, connaissant que Dieu doit élire domicile dans les cœurs dit : « Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous, » (1Pierre 3/15). L’apôtre Paul connaissant que toute la peine et la souffrance que les hommes doivent endurer pour construire la maison de Dieu ou maison du bien, qui est de cultiver et vivre l’amour à travers la parole de Dieu dit : « en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi; afin qu'étant enracinés et fondés dans l'amour, … vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu» (Ephésiens 3/17-19). Cette souffrance ne devrait pas se vivre premièrement dans la recherche de l’argent pour élever le bâtiment pour maison de Dieu, car cela permet au mal de remplir les cœurs. 

          Lorsque les apôtres arrivaient avec cette épée de la circoncision dans les villes ou nations, ceux qui acceptaient la circoncision, c’est-à-dire cette parole, entraient en alliance avec Dieu ou avec le bien éternel. En ces temps là, il y avait le bien parce que l’homme voulait et cherchait le cœur de Dieu pour église de Dieu ou maison de Dieu ; mais aujourd’hui, les gens se peinent à construire les grands bâtiments luxueux et ornés où Dieu n’habitera jamais, en laissant leurs cœurs souillés et sales où loge le diable ; car Dieu habite dans un cœur propre, saint et pur. Or il est dit : « Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s'y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n'habite point dans des temples faits de main d'homme; » (Actes 17/24). Voilà pourquoi lorsque l’apôtre Paul était à Ephèse, étant séparé de ceux qui troublaient, il a enseigné la parole de Dieu dans l’école d’un homme appelé Tyrannus, et c’était là l’église de Dieu à Ephèse. Lorsque qu’il était arrivé à Rome, il avait loué une maison où il recevait les gens et prêchait l’évangile de Christ, et c’était l’église de Dieu à Rome. Voilà pourquoi il est dit : « Paul demeura deux ans entiers dans une maison qu'il avait louée. Il recevait tous ceux qui venaient le voir, » (Actes 28/30) ; et partout où les apôtres arrivaient avec la parole, tous ceux qui recevaient cette parole en esprit et en vérité devenaient les membres du corps de Christ ; étant rassemblés, c’était le corps de Christ ou l’église de Dieu qui siégeait, par exemple à Rome et les autres contrées ; ceux qui recevaient Christ la parole devenaient l’église de Rome, de Galatie, d’Ephèse, de Corinthe, des Philippines…. 

          Etant donné qu’on ne doit pas être disciple de l’homme, mais de Dieu, on doit être discipliné à la recommandation ou volonté de Dieu et non de l’homme. On doit être fidèle à la volonté de Dieu et non à celle de l’homme, ce qui veut dire qu’on n’est pas fidèle ou disciple de l’homme qui nous transmet la parole de Dieu, mais plutôt de Dieu à travers ce que l’homme de Dieu nous transmet. Si c’était le cas aujourd’hui, il n’y aurait pas de division telle que nous le voyons. Hier à l’église de Corinthe, il s’était levé la gloire de l’homme au milieu du peuple, et lorsque l’apôtre Paul avait appris cette division des Corinthiens, il leur avait fait comprendre que l’on n’est ni de Paul, ni d’Apollos, ni de Céphas, mais que tous, nous sommes de Christ, car c’est Christ qui nous a appelés et nous sommes tous baptisés en lui. En Dieu, c’est le Saint-Esprit qui enseigne, il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême et un seul Dieu. L’église qui hier habitait dans les cœurs est aujourd’hui reconnue par les bâtiments et dénominations. Le mal a rempli les cœurs des hommes de cette génération ; car les hommes s’attachent aux dénominations et se sacrifient dans la construction des bâtiments, mais ne cherchent pas la transformation du cœur qui vient de l’écoute et vie de la parole de Christ ; c’est à cause de cela que la parole de mensonge, de flatterie, de tromperie, de séduction prime dans ces églises aujourd’hui. 

          Après la mort des apôtres, la papauté a été établie et le pape s’est proclamé représentant de l’apôtre Pierre ; il a créé des écoles et séminaires où est formé le prêtre, et après ce dernier peut être nommé évêque, archevêque, cardinal, et parfois étant devenu cardinal, il peut être établi Pape ; mais personne parmi ces prêtres et autres ne s’appelle apôtre, prophète, pasteur, docteur, évangéliste. Ils baptisent les nourrissons au prix d’argent… Les dénominations ont pris la place de l’église de Christ dans ce monde. Il y a la dénomination catholique appelée Eglise Catholique, réputée dans la construction des grands bâtiments, elle œuvre dans l’idolâtrie et le baptême des bébés au prix d’argent ; la dénomination Protestante appelée Eglise Protestante, presbytérienne évangélique, baptiste…, très proche de la première, les grands bâtiments sont aussi au rendez-vous, elle œuvre dans le baptême des nourrissons moyennant même le paiement d’une somme d’argent, et dans la vente manifeste des titres d’ancien d’église, de diacre et de diaconesse ; une autre dénominations est connue sous le nom Témoins de Jéhovah, ils se reconnaissent chrétiens, mais rejettent être témoins de Jésus Christ .

           Une autre encore est appelée Eglise Adventiste du 7e Jour ; il y a aussi un mouvement de dénomination appelé églises pentecôtistes eu réveillées ; elles sont nombreuses dans ce monde, ces dénominations associatives reconnues pour églises par les hommes. Donc, aujourd’hui, les hommes sont attachés à la dénomination et non à la parole de Christ qui doit faire d’eux l’église de Dieu. Ils investissent dans les grands bâtiments en y mettant le luxe et non dans la documentation pour édifier dans la parole de Dieu, ni dans le temps pour chercher à lire ou à être enseignés afin de devenir la maison de Dieu. Pourtant c’est l’édification dans la parole de Christ qui amène l’homme à devenir l’habitation de Dieu en esprit tel qu’il est dit : «En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit» (Ephésiens 2/22). 

          Aujourd’hui, les hommes trouvent et considèrent comme une grande église, de grands bâtiments luxueux, le nombre important de personnes rassemblées, avec des hommes riches ou les hautes personnalités en leur sein par lesquels ils se glorifient. Donc, lorsqu’ils trouvent une poignée de personnes dans un lieu, ils parlent d’églisette, se posant même la question de savoir quelle est cette église qui peut s’établir dans une maison ? Ils ignorent que les apôtres n’avaient pas construit les bâtiments pour église, mais par la parole qu’ils portaient et prêchaient, ils amenaient les cœurs à devenir l’église de Dieu. Donc, cette génération manque la parole véritable de Christ, voila pourquoi elle est plongée dans la confusion. C’est l’argent et la gloire de l’homme qui priment aujourd’hui dans ces églises où les gens voulant en posséder, se font établir pasteurs ; et lorsque les chaises et les appareils musicaux sont mis quelque part, cela devient l’église sans parole d’épée pour la circoncision du cœur, mais aussi sans maison de Dieu pour église. 

          L’église est devenue une entreprise familiale où le mari est apôtre ou pasteur, et la femme est évangéliste, pasteur ou prophétesse. Aujourd’hui, la grande église est attribuée à ceux qui ont beaucoup d’argent et la popularité, ainsi que de hautes personnalités en son sein ; ceux qui n’en ont pas sont considérés comme les églisettes. Voilà pourquoi l’argent, la gloire de l’homme, la magie, le mensonge, le faux, l’escroquerie, la sorcellerie…ont rempli ces milieux aujourd’hui, et dans cette ignorance, beaucoup de personnes croient qu’en Dieu, il y a des anciennes ou nouvelles églises.

          En vérité, la parole de Dieu qui doit amener les cœurs des hommes à devenir le cœur de Dieu est rare aujourd’hui, et il est même difficile pour ceux-là qui la trouvent de la considérer comme la plus grande source de valeur, de bonté et de gaité au dessus de toute chose.

        Un jour, j’avais rencontré certains hommes qui me disaient qu’ils sont apôtres établis par un homme appelé KACOU Philippe ; ils me disaient que pour que quelqu’un soit apôtre, il faut que ce soit KACOU Philippe qui l’établisse. Je leur ai demandé qui était cet individu, et ils m’ont répondu que c’est un prophète de Dieu. Je leur ai demandé dans la maison de qui ? Et je leur ai fait comprendre qu’ils étaient dans l’erreur parce qu’ils ne comprenaient rien de la parole de Dieu. Je leur ai aussi fait comprendre que lorsque le Seigneur Jésus était arrivé, il avait dit que la loi et les prophètes ont subsisté jusqu’à Jean. Dès lors, la bonne nouvelle du royaume des cieux ou l’évangile était annoncé.

           Voilà pourquoi Dieu a établi dans son église premièrement les apôtres, deuxièmement les prophètes… mais comment se fait-il que c’est le prophète qui établisse les apôtres, car il est dit : « Et Dieu a établi dans l'Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs…. » (1Corinthiens 12/28). Je leur ai fait remarquer qu’au temps de la loi et des prophètes, il n’y avait pas les apôtres ; mais au temps de la bonne nouvelle du royaume des cieux ou de l’évangile de Christ dans la nouvelle alliance ou nouveau testament, il y a eu des apôtres et des prophètes. J’ai pris l’exemple du prophète AGABUS qui, lorsque les disciples partaient annoncer l’évangile à Jérusalem, avait pris la ceinture de l’un d’eux et avait dit en se liant pieds et mains que les juifs allaient lier de la même manière à Jérusalem celui qui en était propriétaire, et la personne qui avait cette ceinture était l’apôtre Paul tel qu’il est dit : « Comme nous étions là depuis plusieurs jours, un prophète, nommé Agabus, descendit de Judée, et vint nous trouver. Il prit la ceinture de Paul, se lia les pieds et les mains, et dit: Voici ce que déclare le Saint-Esprit: L'homme à qui appartient cette ceinture, les Juifs le lieront de la même manière à Jérusalem, et le livreront entre les mains des païens. » (Actes 21/10-11).

             Quand les prophètes étaient descendus de Jérusalem à Antioche, ils avaient annoncé qu’il y aura la famine telle qu’il est dit : « En ce temps-là, des prophètes descendirent de Jérusalem à Antioche. L'un d'eux, nommé Agabus, se leva, et annonça par l'Esprit qu'il y aurait une grande famine sur toute la terre. Elle arriva, en effet, sous Claude. Les disciples résolurent d'envoyer, chacun selon ses moyens, un secours aux frères qui habitaient la Judée. Ils le firent parvenir aux anciens par les mains de Barnabas et de Saul.» (Actes 11/27-30), et j’avais fait comprendre à ces derniers que c’est du verset 6 de Matthieu 25 qu’ils ne comprenaient pas que KACOU Philippe tirait sa mission ; or cela n’est qu’une parabole qu’ils ne comprennent pas. 

           Le Seigneur Jésus parle d’une parabole des cinq vierges sages et cinq vierges folles qui attendaient celui qui devait les épouser… (Matthieu 25/1-13). Les dix vierges qui attendaient l’époux c’est nous aujourd’hui qui attendons l’avènement du Seigneur Jésus Christ. Les cinq vierges sages représentent certains chrétiens qui attendent le Seigneur à toute heure en esprit et en vérité ; et les cinq vierges folles sont certains chrétiens qui attendent le Seigneur dans la croyance ou foi d’homme. L’huile dans les lampes des cinq vierges sages, c’est la foi de certains chrétiens qui ne s’éteindra pas jusqu’au jour où ils entreront dans le royaume des cieux ; et l’huile dans les lampes des cinq vierges folles qui s’éteignent est la foi de certains chrétiens qui, avant l’arrivée du Seigneur ou leur appel de quitter la terre s’éteint, et ils ne pourront pas ainsi entrer au royaume des cieux. Il faut comprendre que dans le nouveau testament, c’est beaucoup plus dans l’enseignement de Jésus en paraboles que plusieurs s’égarent. Voila pourquoi j’avais dit à ces apôtres établis par KACOU Philippe que votre prophète et vous, vous vous êtes heurtés sur le Pierre. Avec tout cela, j’ai compris que les gens s’égarent et vont périr faute de connaissance ou de compréhension. Mais le Seigneur Jésus est en train de nous aider en ces derniers temps, et seuls les gens qui reconnaîtront la valeur de ce message diront merci à l’envoyeur pour ses bienfaits apportés à leurs âmes pour l’éternité.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)
 
Web-Site: WWW.CHAMPIDINO.ORG   Tel: (00237) 693 32 18 80 
Email: champi320@yahoo.fr                    Skype: champidino
See more at:http://champidino.org/fr/index.php/...

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site