420ème message

CRI DE LAMENTATION : QUE VAUT CETTE GENERATION DE LA FIN DES TEMPS DEVANT DIEU ?

C’est le 420ème message

       Ce qui se passe dans cette génération rend triste et fait beaucoup pleurer. En vérité, que vaut cette génération devant Dieu quand on voit les hommes de même sexe coucher ensemble, les chefs d’Etat des grandes nations légaliser le mariage homosexuel, plusieurs personnes de même sexe se marier à l’état civil ; quand on voit les hommes et femmes coucher avec les animaux, manger les cacas des autres personnes, se faire uriner dans la bouche ; quand on voit les gens se nourrir de la chair et du sang de leurs semblables tant dans le physique que dans l’esprit, vendre et sacrifier leurs semblables…? Comment comprendre que certaines personnes ont refusé de manger du poisson, les oiseaux et les animaux que Dieu leur a donnés comme nourriture, pour se rabattre sur leur semblable, qu’elles tuent, décapitent, préparent et    mangent ? Que cela est terrible devant Dieu et devant les hommes intègres !

       Ces personnes, quand elles repèrent une proie, la flattent, l’entrainent dans un coin, l’attrapent pour la tuer, la décapitent, puis la vendent en morceaux ou sous différentes formes.… Dieu a créé l’être humain afin que ce dernier le loue, l’adore ; mais comme celui-ci en ces derniers temps est en train de louer et adorer le diable à grande échelle, il n’est pas loin de mettre fin à toute chose.

       En vérité, si les chefs d’Etat étaient des serviteurs ou autorités de Dieu, ce seraient eux qui devaient mettre fin aux crimes, aux abominations, aux souillures…ou contribuer à leur frein. Comment se fait-il que dans un pays il y a des gens qui se plaisent à capturer leurs semblables, les tuer, les décapiter, les découper en morceaux, pour les préparer et manger, ou vendre aussi leur chair, parfois comme une simple viande ? Ces autorités des nations savent ce qui se passe dans leur pays ; mais ne mangent-elles pas la chair et ne boivent-elles pas du sang humain ? Ne sont-elles pas homosexuelles ? Ces chefs d’Etat ne sacrifient-ils pas leurs semblables ?... Avec ce qu’ils font et ce qu’ils sont, comment les gens qui mangent leurs semblables dans le pays qu’ils gouvernent pourront-ils être inquiétés ? Il reste à savoir si ces chefs d’Etat ne passent pas aussi la commande des organes humains pour être livrés et pour qu’ils en consomment.

        En vérité, c’est l’heure pour que les gens recouvrent la vue afin de voir que les chefs d’Etat qui gouvernent les peuples ne sont que des serviteurs du prince de la mort ; ils ne sont que des grands serviteurs du diable. Pour accéder ou posséder le pouvoir, la puissance, la grandeur, la gloire et la richesse de Dieu, on n’a pas besoin d’être homosexuel, de légaliser le mariage contre nature, de consommer la chair humaine, de sacrifier son semblable, d’être rosicrucien, franc-maçon, d’avoir des gourous, de détourner les fonds publics…. En vérité, les dirigeants du peuple étant dans ces pratiques, de grands serviteurs de Lucifer, ils sont les plus admirés, enviés, et beaucoup de monde jusqu’à certains hommes de Dieu, rêvent de les toucher du doigt, de leur serrer la main, de se filmer avec eux et de leur soumettre leurs doléances. Cela devient encore plus dangereux parce que le mal n’aura pas de frein tel que nous pouvons le voir aujourd’hui.

        Si ces Chefs d’Etat étaient des serviteurs ou autorités de Dieu, ils allaient chercher à conduire le peuple selon la volonté de Dieu ; donc, ils allaient chercher à ce que le peuple se préserve de tout ce qui est mal ou souillure aux yeux de Dieu. Lorsqu’ils allaient entendre que deux personnes de même sexe ont couché ensemble, ils allaient demander une peine de prison pour ces dernières afin qu’elles ou d’autres qui voulaient aussi s’aventurer dans ces pratiques lucifériennes s’abstiennent. Mais, au contraire, les chefs d’Etat légalisent l’union contre nature, offrant la possibilité aux homosexuels de posséder l’acte de mariage qui justifie cette abomination. Ils sont au courant que dans certains endroits de leur pays les gens couchent avec les animaux, mangent les cacas des autres…. Ils ne peuvent pas chercher à stopper ces pratiques qui sont mauvaises et abominables aux yeux de Dieu, polluent le pays et sont des sources de maladies juste parce qu’ils sont eux-mêmes sous les ordres du diable qui les amène à être dans les mêmes pratiques, voire à les élever. Ils sont au courant que dans certaines zones de leurs pays, les gens capturent leurs semblables, les décapitent et les mangent, certains ayant des restaurants où la chair humaine est au menu. Reste à savoir si ces derniers ne passent pas aussi leur commande, car le diable les oblige souvent à manger la chair et à boire le sang humain pour fortifier leur alliance.

        En vérité, que ça fait grandement pleurer de voir ce que sont et ce que font les chefs d’Etat. Si les chefs d’Etat étaient des serviteurs ou autorités de Dieu, ils allaient regarder et chercher à gouverner comme les grands rois à l’exemple de Salomon, et l’imiter ; car lorsque Dieu avait dit à Salomon de lui demander une chose, Salomon lui avait demandé de lui donner un cœur juste, droit, saint, pur et sage pour conduire le peuple selon sa volonté. S’ils étaient des autorités de Dieu, ils allaient aussi vouloir devenir comme le roi Salomon pour être des grands rois devant Dieu et devant les hommes intègres. Mais, ils sont plutôt entrés dans le pouvoir et la puissance de la franc-maçonnerie et de la Rose-Croix pour chercher à devenir les maîtres, devenant homosexuels, consommant le sang et la chair humaine, sacrifiant leurs semblables…, étant obéissant à toutes les conditions du diable.

       Ces chefs d’Etat sont dans une mauvaise posture ; mais étant admirés et enviés par les gens jusqu’aux hommes de Dieu qui rêvent de les toucher du doigt, de leur serrer la main, de se filmer avec eux et les approcher pour trouver la solution à leur problème, comment cette génération ne sera-t-elle pas inondée du mal ? Tous ces gens qui admirent et envient les chefs d’Etat ne sont qu’aveugles spirituellement ; car ils ne voient que l’argent, le pouvoir et la gloire vaine. J’ai pitié du pouvoir des chefs d’Etat, car ils n’ont que le pouvoir sur les hommes, surtout ceux de leur peuple, les richesses du sous-sol, l’industrie…. Ce pouvoir sans le véritable est inutile. Avoir le pouvoir de commander les hommes et les choses de la terre sans le pouvoir de commander le mal n’est rien. En vérité, cela fait grandement pitié de voir même les hommes de Dieu admirer et envier les hommes qui sont dominés par le pouvoir du mal.

        En Afrique, les chefs d’Etat s’accrochent au pouvoir on dirait que c’est un véritable pouvoir, alors que c’est le pouvoir pour lequel le diable les conditionne à faire les choses horribles devant Dieu. En vérité, tout le monde jusqu’aux hommes de Dieu veut rencontrer les chefs d’Etat pour leur soumettre leurs problèmes; mais entre ces hommes de Dieu et ces chefs d’Etat, qui sont ceux qui ont de véritables problèmes ? Ce sont les chefs d’Etat évidemment. Ils n’ont pas des problèmes de la chair ou poussière, mais des problèmes d’âmes, problèmes que le Seigneur Jésus est venu résoudre ou traiter. Ces chefs d’Etat ont des sérieux problèmes qui préoccupent le Seigneur Jésus-Christ, mais même les serviteurs de Dieu veulent les rencontrer pour trouver la solution à leurs problèmes. Hommes de Dieu, entre vos problèmes que vous dites avoir et les problèmes des chefs d’Etat, quels sont les problèmes qui avaient amené le Seigneur Jésus-Christ à se sacrifier jusqu’à la mort ?

       Entre ces chefs d’Etat et vous, qui a des sérieux problèmes qui ont fait couler le sang de Christ, et qui doit s’inquiéter et pleurer pour le problème de l’autre et vouloir une rencontre pour le résoudre ? Les trois compagnons à Babylone manquaient de vêtements de rechange, n’avaient où reposer leur tête et trouvaient à peine de quoi mettre sous la dent ; ils étaient face au roi de Babylone et sa suite qui eux avaient l’argent et l’or emmagasiné, ainsi que la gloire et le pouvoir sur tous les hommes du peuple. Ils voulaient la rencontre avec ces derniers, non pour leur soumettre les faux problèmes de la chair, mais pour résoudre leurs problèmes d’âmes qui sont les problèmes qui avaient amenés le Seigneur Jésus à couler son sang sur la croix pour leur changement.

         En vérité cela fait grandement pitié et pleurer de voir l’état d’égarement de ces chefs d’Etat; car au lieu d’être les serviteurs ou autorités de Dieu, ils sont plutôt les grands serviteurs du diable. Ils sont dans un état très critique ; lorsqu’on les regarde, ce sont les larmes qui arrosent le cœur. Si ces chefs d’Etat étaient des serviteurs ou autorités de Dieu, reconnaissant que c’est Dieu qui les a amenés à être établis pour qu’ils dirigent le peuple selon sa volonté, ils n’allaient pas laisser que les crimes, l’abomination, les souillures s’accroissent ; ils allaient tout faire pour éradiquer ce mal qui inquiète Dieu surtout en ces temps de la fin. Mais, étant par contre homosexuels, légalisant le mariage contre nature, consommant le sang et la chair humaine, sacrifiant leurs semblables, étant rosicruciens, francs-maçons… il se sont détourné de ce qui fait le frein au mal, et constituent plutôt un pont. Ces adeptes des crimes rituels, de l’homosexualité, de la consommation de la chair et du sang humain sont les plus admirés et enviés même par les hommes de Dieu.

       En vérité, ce sont les hommes de Dieu qui devaient ramener ces chefs d’Etat, qui étaient destinés à être des serviteurs et autorités de Dieu, mais ils sont plutôt devenus ceux du diable. Comment celui qu’on doit ramener, est-il trouvé et pris pour Dieu ! Il ne reste pour ces hommes de Dieu que la flatterie, la séduction, les divinations, le paraître et la chasse des démons, et tout cela ne peut être un frein au mal ni inquiéter le diable, mais le fait plutôt rire.

        Ma prière en ces derniers temps est de demander au Seigneur d’envoyer des serviteurs qui seront au-dessus de la boue appelée nourriture, au-dessus du papier appelé argent, au-dessus de la couleur de la terre appelée couleur de peau, au-dessus de la ferraille et de la tôle appelées voiture, avion… au-dessus du coton appelé vêtement, au-dessus de la terre appelée territoire, au-dessus de l’apparence… et s’il trouve que j’ai fini ma mission sur terre, qu’il ne me laisse pas faire une seconde de plus dans cette poubelle puante.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

- See more at: http://champidino.org/fr/index.php/revelations/l-evangile-de-la-delivrance-et-du-salut/491-420eme-message#sthash.OyfHeYZD.dpuf

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site