432ème message

SANS L'IDOLATRIE DES IMAGES TAILLEES ET REPRESENTATIONS, LA PREMIERE EGLISE DE LA TROMPERIE SERAIT TRES FAIBLE DANS L'EGAREMENT DES HOMMES

C’est le 432ème message

         C’est l’heure que la vérité du Seigneur Jésus qui affranchit et sauve de la mort éternelle explose dans cette génération de la fin des temps, quel que soit le lieu où l’homme se trouve. Personne n’ignorera la présence de cette lumière, cette flamme, cette épée, ce marteau… qui a pour mission de détruire et de déraciner les œuvres du diable dans le cœur de l’homme, de planter et de bâtir celles de Dieu pour l’éternité. Aujourd’hui, beaucoup d’aveugles et sourds, ivres du mensonge et de la tromperie du pouvoir de la bête conduit par la papauté, disent que c’est leur doctrine que le Seigneur Jésus avait laissée pour son église. C’est l’heure que ces tourmentés de la ruse du diable écoutent et entendent, regardent et voient. En vérité, sans l’idolâtrie, la prosternation des hommes devant les images taillées et représentations, la papauté et ses ambassadeurs seraient les moindres dans le gouvernement des serviteurs du diable. L’esprit de la bête qui anime la papauté fait pleuvoir le mensonge sur les hommes afin de conquérir le monde et le maintenir dans la mort éternelle selon la volonté du père de la perdition.

         En vérité, les prêtres ont été établis pour conduire les hommes à adorer les images taillées, cela veut encore dire qu’ils ont été établis pour égarer les personnes en les amenant à s’attacher aux images taillées et représentations. Hier, du temps du prophète Moïse jusqu’au Roi Salomon, c’était la tribu de Lévi qui portait l’arche de l’Eternel et faisait le service en son nom, parce que c’était le Seigneur qui l’avait choisie. Voilà pourquoi le roi David rendait témoignage en disant : « …L'arche de Dieu ne doit être portée que par les Lévites, car l'Éternel les a choisis pour porter l'arche de Dieu et pour en faire le service à toujours. » (1Chroniques 15/2). A la fin du règne du roi Salomon, à cause de sa mauvaise conduite, l’Eternel lui avait dit qu’après sa mort, son fils prendra le règne, qu’il divisera le royaume, une partie lui reviendra et l’autre partie sera à une autre personne (1Rois 11/11-13). Ainsi, après la mort du roi Salomon, son fils Roboam lui succéda sur tout Israël et la parole de Dieu à Salomon fut accomplie. Dieu avait divisé le royaume, établissant Jéroboam, ancien serviteur du roi Salomon comme roi sur dix tribus d’Israël, et Roboam fils du roi Salomon resta roi de la tribu de Juda. On avait donc d’un côté le roi de Juda qui était Roboam le fils de Salomon, et de l’autre le roi d’Israël qui était Jéroboam, et la tribu de Lévi était sacrificateur au service de l’Eternel.

          Il était question en ce moment que tous les hommes des tribus que gouvernait Jéroboam roi d’Israël partent adorer Dieu à Jérusalem, dans le temple que Salomon avait construit à Dieu. Jéroboam fit fabriquer deux veaux d’or et dit au peuple : « assez longtemps  vous êtes montés à Jérusalem pour adorer Dieu ; voici maintenant votre dieu qui vous a fait sortir d’Egypte ».

         Il mit l’un des veaux à Béthel et l’autre à Dan, c’était un 15 Août. Voilà même pourquoi il est dit : « Après s'être consulté, le roi fit deux veaux d'or, et il dit au peuple: Assez longtemps vous êtes montés à Jérusalem; Israël! Voici ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte. Il plaça l'un de ces veaux à Béthel, et il mit l'autre à Dan. Ce fut là une occasion de péché. Le peuple alla devant l'un des veaux jusqu'à Dan. Jéroboam fit une maison de hauts lieux, et il créa des sacrificateurs pris parmi tout le peuple et n'appartenant point aux fils de Lévi. Il établit une fête au huitième mois, le quinzième jour du mois, comme la fête qui se célébrait en Juda, et il offrit des sacrifices sur l'autel. Voici ce qu'il fit à Béthel afin que l'on sacrifiât aux veaux qu'il avait faits. Il plaça à Béthel les prêtres des hauts lieux qu'il avait élevés. Et il monta sur l'autel qu'il avait fait à Béthel, le quinzième jour du huitième mois, mois qu'il avait choisi de son gré. Il fit une fête pour les enfants d'Israël, et il monta sur l'autel pour brûler des parfums.» (1Rois 12/28-33).

        Le roi Jéroboam en fabriquant les veaux d’or, avait amené le peuple à croire que c’est ce dieu qui les avait fait sortir du pays d’Egypte tel que le fait la papauté aujourd’hui à travers l’idolâtrie, les images taillées de Robert Powell alias Jésus de Nazareth et d’Olivia Hussey alias la vierge Marie devant lesquelles les hommes se prosternent. Plusieurs personnes croient que l’image taillée de Robert Powell est Jésus Christ qui était mort pour elles, et celle d’Olivia Hussey, Marie par qui le Seigneur était passé pour naître dans la chair.

       Le Roi Jéroboam ne s’était pas détourné de son chemin d’égarement, il avait continué en faisant prêtre quiconque le voulait tel qu’il est dit : « Après cet événement, Jéroboam ne se détourna point de sa mauvaise voie. Il créa de nouveau des prêtres des hauts lieux pris parmi tout le peuple; quiconque en avait le désir, il le consacrait prêtre des hauts lieux. » (1Rois 13/33). Donc, les prêtres ont été établis pour combattre Dieu en conduisant les hommes dans l’idolâtrie des images taillées et représentations des dieux de l’enfer. Hier, les prêtres faisaient le service pour amener les gens à se prosterner devant les veaux d’or qui représentaient et étaient pris pour le Dieu qui avait fait sortir le peuple d’Israël du pays d’Egypte. Aujourd’hui, ces prêtres amènent les gens à porter une croix à l’effigie de Robert Powell pris pour Jésus Christ qui était mort pour eux, et qui leur avait demandé de porter chacun sa croix. Ils ont amené les gens à se prosterner devant l’image taillée d’Olivia Hussey prise pour la vierge Marie. Sans l’idolâtrie des images taillées et représentations des dieux de l’enfer, les prêtres seraient très faibles dans  la puissance d’égarement et petits dans le gouvernement des hommes forts de Satan sur terre.

        Or l’Eternel dit : « Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; …» (Exode 20/4-5), et il continue en disant : « Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle; car je suis l'Éternel, votre Dieu.» (Lévitiques 26/1).

       Hier, ils avaient amené les hommes à se prosterner devant les veaux d’or pris pour Dieu qui les avait fait sortir du pays d’Egypte, et aujourd’hui ils amènent les ignorants à croire que l’effigie de Robert Powell qui est sur la croix ou sur le chapelet est Jésus-Christ, et cette image de Robert Powell a inondé ce monde, surtout dans les grands temples et cathédrales. Le Seigneur voyait ce gouvernement du mensonge venir, voilà pourquoi il avait prévenu les hommes par la bouche du prophète Esaïe lorsqu’il dit : « A qui voulez-vous comparer Dieu? Et quelle image ferez-vous son égale? » (Esaïe 40/18), ou encore tel qu’il est dit : « A qui me comparerez-vous, pour le faire mon égal? A qui me ferez-vous ressembler, pour que nous soyons semblables? » (Esaïe 46/5). Donc, c’est l’image de Robert Powell que les hommes comparent à Dieu et  prennent pour Jésus-Christ.

         Les prêtres ou la papauté ont valorisé ces images de Robert Powell pris pour Jésus-Christ et d’Olivia Hussey prise pour la vierge Marie. A cause de cela, ces images sont vendues, achetées,  on les retrouve partout, et devant chaque grand bâtiment de la première église de la tromperie, un bloc de ciment est élevé, soit à l’effigie de Robert Powell pris pour Jésus-Christ, soit à celle d’Olivia Hussey prise pour la vierge Marie ; et les gens y viennent pour prier et se prosterner. Ils ont occupé des espaces dans des villes et campagnes pour élever ces images taillées où les gens viennent se prosterner. Ils en ont fait des lieux de pèlerinage ayant pour gros mensonge : « Marie est apparue en ce lieu, voilà pourquoi nous sommes à la recherche de bénédictions…».

         Pour les femmes qui ont rempli la première église de la tromperie, beaucoup trouvent à peine quelque chose à mettre sous la dent, mais elles cotisent beaucoup d’argent, soit pour faire fabriquer un bloc de ciment à l’effigie d’Olivia Hussey prise pour la vierge Marie, soit pour construire à ce bloc de ciment une maisonnette. Sous l’ivresse du mensonge, elles disent que la pluie ne doit pas mouiller la vierge ou que le soleil ne doit pas la frapper. Mais quelle folie ! Sans l’idolâtrie des statuettes et des représentations, la papauté ne représente rien parmi les grands combattants de Satan sur la terre. Beaucoup de milliards en argent sont collectés dans cette église à travers le monde, surtout le jour où ils vendent le baptême aux parents des nourrissons et des enfants ; cet argent est principalement utilisé pour la fabrication des statues en or, en diamant, en argent, en bronze…

        Le pape est le chef d’Etat du Vatican, un mercenaire établi pour baptiser les bébés et les enfants au prix d’argent, faire porter aux gens la croix ayant l’effigie des acteurs de film pris pour Jésus et Marie, amener les gens à se prosterner devant ces images taillées fixées à certains endroits. Il amène aussi les gens à croire qu’il y a un jour d’anniversaire où Marie était montée au ciel et qu’elle peut intercéder pour eux. Le pape et ses compagnons de service ont amené les femmes à croire qu’être sœur de Christ est une fonction où celle-ci va travailler au milieu d’eux sans se marier et être leur femme de passage ; certaines de ces femmes avortent et parfois accouchent pour faire adopter leurs enfants.

          Grâce au message 376, Robert Powell alias Jésus de Nazareth avait déclaré au monde qu’on ne doit pas adorer son image et qu’il n’est pas un dieu ; mais ces combattants ennemis de la vérité de Christ sont prêts à débourser des centaines de millions pour corrompre ces acteurs de film pour que leurs images ne soient pas retirées du champ de bataille. Beaucoup d’aveugles et sourds sans me connaître et sans me voir dans ce que je suis auprès de Christ, disent que je m’attaque aux grands ; mais il faut qu’ils comprennent que le mensonge et la mort ne seront jamais grands devant la vérité et la vie. Ils n’ont pas le pouvoir pour détruire mon corps de valeur si ce n’est cette pourriture de chair et de poussière qui doit toujours rentrer tôt ou tard dans la terre où elle avait été tirée ou prise.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

- See more at: http://champidino.org/fr/index.php/revelations/l-evangile-de-la-delivrance-et-du-salut/503-432eme-message#sthash.LC1fgajR.dpuf

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site