LE VRAI ESCLAVAGE DE L'HOMME C'EST LORSQU'IL TRAVAILLE POUR SA CHAIR ET NON POUR SON AME. Message 54

NOTRE FIN VAUT PLUS QUE LE COMMENCEMENT

LE VRAI ESCLAVAGE DE L'HOMME C'EST LORSQU'IL TRAVAILLE POUR SA CHAIR ET NON POUR SON AME.

C'EST LE 54EME MESSAGE

       L’homme c’est son âme et sa chair n’est que poussière et vanité (Jean 6/63). L’homme sort nu du sein de sa mère et nu il retournera au sein de la terre (Job1 : 21)

        Ecclésiaste 5/14 dit que : « Comme il est sorti du ventre de sa mère, il s'en retourne nu ainsi qu'il était venu, et pour son travail n'emporte rien qu'il puisse prendre dans sa main ». L’homme doit comprendre qu’il y a une mort  qui est celle de la chair (enterrement de la poussière) et même le Prince de vie à savoir le Seigneur est passé par là (Jean 19/33). Mais la seconde mort est celle  de l’âme (Apocalypse 20/14-15) ; et c’est cette mort (enfer) que nous pouvons éviter et non celle de la chair (la terre) qui est la première mort.Il est donc difficile à l’homme de vivre au royaume des cieux parce que le royaume des cieux ce n’est ni le sang, ni la chair, mais c’est l’âme (1 Corinthiens 15/50).

        Or l’âme de l’homme est pauvre, misérable, malheureuse, aveugle, et nue (Apocalypse 3/17) parce que l’homme passe tout son temps à chercher ce qui peut satisfaire sa chair. Le  vrai esclavage consiste à  travailler pour une autre personne et non pour soi-même (son âme). Je l’ai dit : l’homme c’est son âme.

       Etre riche et grand pour la chair (la mort), c’est être riche et grand pour des vanités. On doit chercher et travailler premièrement pour son âme avant d’enrichir sa chair (Matthieu 6/33).  L’homme nourrit plus sa chair aujourd’hui à travers les passions, les désirs de ce monde et de tout ce qu’il touche et dont il cherche parfois à conserver. La chair se réjouit des biens visibles et elle prend du poids lorsqu’elle est bien nourrie ; tandis que de l’autre côté l’âme voit là où elle doit entrer c’est-à-dire en enfer et elle maigrit et pleure parce qu’elle ne mange pas la vie  jour après jour (Jean 6/57).

       Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement. Car au commencement le riche était riche (dans sa chair) et à la fin, il était plus que pauvre (son âme) et sa pauvreté ne lui avait pas permis d’entrer au Royaume des cieux. Or Lazare qui était pauvre dans la chair au commencement est devenu à la fin le plus riche (son âme) et c’est cette richesse qui lui avait permis d’entrer au Royaume des cieux.

       Il est donc préférable d’être pauvre dans la chair et être riche dans l’âme. Lorsque le riche demandait à Abraham de dire à Lazare de lui donner quelques gouttes d’eau (Luc 16/24) c’était parce que son âme (âme du riche) n’avait rien à boire. Or dans la chair le riche partageait les bouteilles d’eau.

       Celui qui voudra sauver sa vie perdra son âme ; mais celui qui perdra sa vie à cause de son âme, gagnera la vie Eternelle (Luc 9/24). C’est aussi pourquoi Luc 12 /16-21 nous dit que : « Les terres d'un homme riche avaient beaucoup rapporté. Et il raisonnait en lui-même, disant: Que ferai-je ? Car je n'ai pas de place pour serrer ma récolte. Voici, dit-il, ce que je ferai : j'abattrai mes greniers, j'en bâtirai de plus grands, j'y amasserai toute ma récolte et tous mes biens; et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi. Mais Dieu lui dit: Insensé ! Cette nuit même ton âme te sera redemandée; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il ? Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n'est pas riche pour Dieu ».

       Aujourd’hui les hommes veulent être riches et grands non pas dans Dieu (dans l’âme) mais plutôt dans le diable (dans la chair). C’est pourquoi  avant la mort de l’homme, ce dernier se réjouit d’avoir les comptes en banque, des entreprises, lesquelles favorisent l’épanouissement de sa  famille et pourtant, lui-même est entrain de mourir dans la pauvreté. Ce que je vois souvent, c’est que, lorsque la chair de celui-là est couchée (cadavre) sa famille danse en disant : "papa ou grand-père a travaillé en laissant beaucoup de biens qui nous permettront de vivre".

       Or pendant que sa famille danse (lors de son enterrement qui est une  grande fête), l’âme de celui qui est couché est plutôt entrain de pleurer parce qu’elle voit  déjà là où elle doit entrer. L’âme du mort voit comment elle est nue tandis que sa poussière (cadavre) est habillée en veste ou en robe de grand prix. Le travail de cette personne sur la terre a été en vain. Notre passage dans ce monde est très court ; c’est la raison pour laquelle nous devons racheter ce peu de temps qu’on a.

      Celui qui n’aime pas son âme, n’aimera pas non plus ce que je dis. Car, c’est ce qui entre dans mon âme qui m’appartient et non ce qui entre dans mon ventre. Ce qui entre dans mon ventre sort quand ça veut et non quand je veux.

       Seule la vérité témoigne ce que je dis ; mais les fous devant Dieu me prendront comme un fou dans ce monde. La parole que j’aie eue en moi a pour mission de détruire la chair dans ce qui est dit et ce qui est dit n’est pas aimé par le diable.

 

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.

(Jean 8/32)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site