LES HOMMES DEVENUS LES VERITABLES ESCLAVES NON PAS DE DIEU, MAIS DES ''HOMMES DE DIEU''. Message100

LES ESCLAVES DES PROPHETIES ET DIVINATIONS

LES HOMMES DEVENUS DES VERITABLES ESCLAVES NON PAS DE DIEU, ''MAIS DES HOMMES DE DIEU''

                                                            C'EST LE 100EME MESSAGE

     Les hommes aujourd’hui, ne cherchent pas ou du moins ne veulent pas être des esclaves de Dieu c'est-à-dire esclaves de la justice, de la miséricorde et de la sainteté de Jésus-Christ. Je ne dis pas ces choses au hasard, mais je le dis parce que j’en connais ou alors parce que l’esprit me les révèle.

    Il y en a donc certains qui sont esclaves des prêtres ou encore des pasteurs faisant l’exorcisme tout simplement parce que ceux-ci leur donnent de l’eau, du sel, du savon et bien d’autres produits spirituels dits bénits. C’est la raison pour laquelle les esclaves sont toujours entrain de prier leur dieu pour qu’il fortifie ou pour qu’il accorde plus de jours de vie à leur homme de Dieu pour qu’il continue à bénir leurs eaux, sels… Ce qui fait donc que, lorsque celui-là (homme de Dieu) voyage, les esclaves sont inquiets, c’est pourquoi l’homme de Dieu reçoit souvent des coups de fils par-ci, par-là venant de ceux-ci (ses esclaves), tout simplement parce qu’ils veulent connaître quand est ce que celui-ci (homme de Dieu) rentrera de son voyage. Car s’ils le font, c’est parce qu’ils ont peur que leur pouvoir, leur protection que sont l’eau, le sel, l’encens … ne finissent. Car si leur dieu se trouve en Europe et que celui-ci demande de l’argent pour revenir au pays, les aveugles, les sourds que sont les esclaves sont prêts à payer son billet d’avion, tout simplement parce que celui-ci est avant tout leur protection.

     Ensuite, il y en a d’autres qui sont non pas esclaves des produits dits spirituels, mais plutôt des divinations et des prières. Pour ces esclaves des divinations, le plus important est de connaître ce qui se passe dans leur vie ou alors ce qui pourra se produire dans le futur. Et pour les esclaves de la prière, tant que l’homme de Dieu ne leur impose pas les mains ou alors ne les touche pas, ils savent d’office qu’ils ne sont pas bénis et aussi qu’ils ne disposent pas non plus de puissance capable de dominer la force du mal.

     Etant donné que les esclaves sont dans le besoin, ces renards que sont les hommes de Dieu s’accordent en ce temps plus de valeurs. Ce qui fait donc que pour que l’un d’entre eux vous touche seulement, il faut dépenser beaucoup d’argent ; ça veut donc dire que leurs mains coûtent très chères. Car, pour qu’ils reçoivent d’abord quelqu’un c’est tout un problème parce qu’il faut passer de protocole en protocole on dirait qu’on est à la présidence de la République.

     Ce qui se passe là-bas est que, plus on a de l’argent moins on a des jours ou des heures à passer pour rencontrer l’homme de Dieu ; et moins on a de l’argent et plus il devient difficile de rencontrer celui-là. Ces gens sont devenus comme des sauveurs, vanité des vanités. Ces hommes de Dieu lorsqu’ils bénissent une bouteille d’eau TANGUI c'est-à-dire lorsqu’ils mettent Jésus-Christ à l’intérieur de cette bouteille, ils la vendent chère. Mais je voudrais qu’ils me disent qu’entre Jésus-Christ et l’eau qui est le sauveur ? Ou alors qui a créé l’autre ? S’ils le font, c’est pour satisfaire non seulement le diable qui est leur père, mais aussi leurs ventres. L’heure est grave, parce que le diable a mis la machine en marche, lui-même étant le grand mécanicien chargé personnellement de s’assurer du bon fonctionnement de celle-ci (la machine), ce qui fait qu’en cas de panne, il n’y a que lui pour trouver la solution. Cette machine mise en marche est l’accélération de la sorcellerie et de la tromperie.

     Aujourd’hui, chacun de ces hommes de Dieu demande à leur fidèle de faire en sorte que leur salle de prière soit remplie de personnes, parce qu’ils savent (hommes de Dieu) qu’avec plus de gens, le panier sera plein. Or, celui qui est de Jésus-Christ n’a de joie que lorsqu’il voit les cœurs entrer dans la maison de Dieu qui est sa vie (je dis bien celle de Dieu). Mais, sa tristesse vient quand il voit les gens demeurer dans la maison du diable qui est sa vie, vie dans laquelle on ne cherche que de l’argent et la gloire de l’homme, pourtant que c’est la gloire de la justice, celle qui vient de la miséricorde, de la pureté d’une seule personne qu’est Jésus-Christ que l’on devait chercher.  C’est donc pourquoi dans la "maison de Dieu" où est pratiquée la vie de Jésus, on n’y retrouve pas de guerre, mais plutôt l’amour, l’humilité, le pardon et c’est chacun qui cherche l’intérêt de l’autre. Pourtant dans la maison du diable on voit la division parce que c’est l’argent qui est mis devant et la gloire de l’homme ; c’est la raison pour laquelle on retrouve la jalousie et les haines ; et c’est ce qui pousse les gens à créer les maisons de prière. Le diable est divisé et Jésus-Christ brise la séparation et unie.

     Un conseil : l’écoute et la pratique de la vérité est tout, car c’est en écoutant et en vivant cette vérité qu’on sera libre et puissant. C’est pourquoi Jésus dit : « vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira » Jean 8/32, comprenons donc que l’imposition des mains ou alors prier sur quelqu’un est un élément secondaire, ça veut dire que la prière vient après. Car sans écouter et sans vivre ou pratiquer nous serons toujours dominés  par la force de l’ennemi.

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.    

                                                 (Jean 8/32)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site