288ème message

ÉVANGILE DE LA DÉLIVRANCE ET DU SALUT

QUELLE AUTORITÉ ET QUEL POUVOIR DEVONS-NOUS PREMIÈREMENT CHERCHER A POSSÉDER ET A DEVENIR

                                      C’est le 288ème message.

 

       En vérité, l’autorité et le pouvoir que nous devons premièrement rechercher devraient être ceux de commander le péché et non les hommes. Car le commandement sur le péché est l’autorité et le pouvoir qui devraient nous attirer, parce que si on a l’autorité et le pouvoir de commander les hommes sans avoir l’autorité et le pouvoir de commander le péché, on est un animal. Regardons la majorité des gens qui ont l’autorité et le pouvoir de commander les hommes aujourd’hui sans avoir l’autorité et le pouvoir de commander le péché. Pour qu’ils accèdent ou se maintiennent dans ce pouvoir, ils boivent du sang humain, mangent des excréments humains, parfois le cœur humain cru, couchent avec les hommes de même sexe qu’eux, ont des autels rituels où ils font égorger des humains comme eux, sacrifient d’autres hommes sur les bords des cours d’eau, possèdent des esprits pour se transformer en animal, sont des faussaires, des corrompus, des détourneurs de fonds publics. D’autres autorités suprêmes du même genre qui ont un goût avancé pour la sodomie et de la sympathie pour ceux qui ont le même penchant qu’eux, légalisent ces pratiques dans leurs pays et font tout pour que ce soit le même cas partout ailleurs. Aujourd’hui quand tu t’approches de ces gens, tu veux bâtir une relation avec eux, ils te donnent d’abord un verre de sang pour te souhaiter la bienvenue ou encore ils vont te demander de baisser la culotte.

       Pendant que l’autorité et le pouvoir de commander les hommes te donnent l’argent et le respect, l’autorité et le pouvoir sur le péché te donnent droit à la vie éternelle, aux acclamations dans le ciel, mais aussi tous les mauvais esprits vont te respecter. Si nous voulons posséder l’autorité et le pouvoir de commander les hommes, connaissons-nous les conditions que le diable nous proposera et les crimes que nous serons appelés à commettre ? Mais mon ami, la joie, la paix et la bonté te sont manifestées quand tu commandes le péché et non les hommes. Voilà pourquoi ce n’est pas celui qui a l’autorité et le pouvoir de commander les hommes qui est le premier, mais plutôt celui qui a l’autorité et le pouvoir de commander le péché. Parce que quand tu commandes les hommes et que le péché te commande, tu n’es rien, mais quand bien même les hommes te commandent et que tu commandes le péché, tu es quelque chose devant celui qui justifie et qui rend témoignage pour l’éternité. Ne soyons pas inconsidérés devant Dieu, mais comprenons quelle est la volonté du Seigneur. Lorsque le peuple d’Israël avait entendu qu’il viendra un grand Roi que le peuple n’avait pas encore connu, il était impatient de voir un grand roi dont beaucoup de prophètes et d’autres rois avaient parlé, et le peuple s’attendait à voir un roi qui soit au dessus de David ou de Salomon qui faisait tuer pour son repas et sa suite, par jour dix bœufs gras, vingt bœufs de pâturages, cent brebis, dindes, volailles et autres. Mais, voyant le Seigneur Jésus naître à Bethlehem de la descendance de David et de père Joseph le charpentier, il a commencé à avoir des doutes en disant que ce n’est pas celui-là qu’il attendait.  

       Lorsque le Seigneur Jésus avait commencé son ministère qui est celui d’enseigner à l’homme comment marcher et vivre pour avoir autorité et pouvoir sur le péché et la mort éternelle et non sur les hommes ou la possession du matériel comme d’autres rois que le peuple connaissait, ou qu’il avait entendu parler, ce peuple ne s’attendait pas à cela, mais s’attendait plutôt à un roi qui sera au dessus de tous les rois de la terre et de tous les rois qui ont été avant lui dans le physique ou le matériel. Mais voyant Jésus sans l’autorité de commandement sur les hommes et le pouvoir du matériel, le peuple a commencé à rejeter sa parole en disant : « … Il a un démon, il est fou; pourquoi l'écoutez-vous? » (Jean 10/20). Il disait même que ses paroles ne sont pas les paroles de Dieu ou que Dieu ne parle pas en lui, car il disait : « Nous savons que Dieu a parlé à Moïse; mais celui-ci, nous ne savons d'où il vient. » (Jean 9/29). Les israéliens ont méprisé Christ parce qu’il n’avait pas autorité sur les hommes physiques et le pouvoir du matériel, mais le jour où il avait multiplié les pains et les poissons pour leur donner, ils ont estimé une fois après avoir mangé et être rassasiés que Jésus-Christ pouvait avoir le pouvoir de les faire manger et de remplir leur ventre, et pour cela ils ont commencé à dire : ‘’Celui-ci est vraiment le prophète qui doit venir dans ce monde’’. Pourtant dans leurs pensées corrompues de nourriture, ils ont cru qu’ils ont le pouvoir de faire de lui un roi. Voilà pourquoi il est dit : « Ces gens, ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient: Celui-ci est vraiment le prophète qui doit venir dans le monde. Et Jésus, sachant qu'ils allaient venir l'enlever pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, lui seul. » (Jean 6/14-15). 

       Contentons-nous de l’autorité et du pouvoir de Christ qu’il nous a donnés, de commander le péché et de marcher sur toute puissance de la mauvaise parole et du mauvais esprit. Car si nous voyons que nous avons l’autorité et le pouvoir sur le péché et que nous constatons que l’autorité de commander les hommes à laquelle nous voulons accéder peut nous amener à perdre l’autorité et le pouvoir sur le péché, mieux vaut fuir cette autorité et ce pouvoir parce qu’ils sont nuls et inutiles. Donc si nous voyons que ce qui est inutile peut rendre nul ce qui est utile, fuyons cela sans nous poser des questions et sans regret. Car le commandement sur le péché amène à la suprématie de la justice, de l’amour, de la bonté, de la pitié, du pardon, de la douceur, de la tempérance, de la fidélité, de la joie… Pourtant on peut retrouver les gens qui commandent les hommes dans la suprématie du faux, de la corruption, du détournement des fonds, de la magie, de la sodomie, du sacrifice de l’être humain…. Si les hommes aujourd’hui voulaient et cherchaient à avoir l’autorité et le pouvoir sur le péché en premier, le bien arroserait le monde comme les pluies des grandes saisons. Mais les gens cherchent plutôt en premier à posséder l’autorité et le pouvoir sur les hommes pour avoir le respect de ces derniers ou quand ils passent, les hommes les acclament et les prennent pour des dieux du pouvoir et du matériel. Voilà pourquoi ils se livrent à Satan et obéissent à ses conditions pour avoir accès à ce pouvoir et s’y maintenir. 

       En vérité, quand le diable veut que nous commandions les hommes à travers ses conditions, repoussons-le en disant que nous voulons plutôt les conditions de Christ pour commander le péché et lui-même (Satan). C’est de cette manière qu’il a réussi à attirer à lui beaucoup de faiseurs de miracles et prodiges, en leur donnant sa puissance pour chasser les mauvais esprits dans le corps des gens ; or que cette puissance et ces mauvais esprits ne sont que de lui. Ce que j’ai compris, c’est que l’homme cherche toujours que son prochain le respecte ou encore il cherche à commander son semblable pour tirer sa gloire de lui et non de Dieu. Mais le Seigneur Jésus, voyant tout cela dit : « Comment pouvez-vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu seul?» (Jean 5/44). Car le Seigneur Jésus nous a choisis dans ce monde, nous qui avons bu son sang, pour être autorité véritable, qui est méprisée, afin de réduire à néant les autorités qui sont dans ce monde, parce qu’elles ont bu le sang humain et sont considérées par les hommes. Ce n’est pas celui-là qui a l’autorité et le pouvoir sur le péché qui doit envier celui qui a l’autorité et le pouvoir sur les hommes sans avoir la domination sur le péché. 
J’ai beaucoup à dire mais je reviendrai plus tard, parole ou affaire à suivre.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.   (Jean 8/32)

 

 

SITE INTERNET : WWW.CHAMPIDINO.ORG
Contact Tel: (+237) 693.32.18.80 /671.31.03.50 / 699 06 44 25
Email: champi320@yahoo.fr / Skype champidino

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site