300ème message

LA VÉRITÉ QUI SAUVE

QUI EST UN ENVOYÉ DE DIEU ?

                              C’est le 300ème message

       En vérité, lorsque l’Eternel Dieu envoie quelqu’un, il l’envoie avec sa Parole. Car Dieu est la Parole ; voilà pourquoi il dit toujours à son envoyé : ‘’Va transmettre ce que je te dirai car je suis avec toi’’, il en a été ainsi de Moïse, du prophète Jérémie… Voila pourquoi il dit au prophète Jérémie : « …Car tu iras vers tous ceux auprès de qui je t'enverrai, et tu diras tout ce que je t'ordonnerai. » (Jérémie 1/7). Donc, sa Parole est avec celui qu’il envoie. Quand quelqu’un est un envoyé de Dieu, cela veut dire qu’il est un envoyé de la parole et c’est par la parole qui sort de sa bouche qu’on reconnait qu’il est envoyé de Dieu, ou encore c’est lorsque cette parole est transmise qu’on reconnait qu’il est envoyé de la parole, parce que Dieu est la parole. Donc, un envoyé de Dieu est un messager de Dieu, il n’a pas besoin de dire aux gens qu’il est envoyé de Dieu, mais son message rend témoignage de celui qui est en lui et qui parle en lui, étant au dessus de la connaissance et de la compréhension de l’homme et de sa lettre.

       En vérité, ce monde actuel manque effectivement d’envoyés de Dieu, voilà pourquoi il manque aussi un véritable évangile. L’apôtre Paul, voyant que ce sont les envoyés de Dieu qui portent la puissance de l’évangile dit : « Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche? Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? Selon qu'il est écrit: Qu'ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles! » (Romains 10/13-15). Le manque de la parole véritable entraine le manque de lumière véritable et, les gens n’étant pas bien éclairés, vont se mettre à tâtonner, et du tâtonnement viendra la confusion. Voilà pourquoi ce siècle, par manque d’éclairage, est beaucoup plus dans la confusion de la puissance, de la voyance, de la richesse, de la grandeur, de l’autorité et de la connaissance de Dieu, ou encore il est dans la confusion de l’image ou de l’identité de Dieu. 

       Un envoyé de Dieu ne s’inquiète pas, ne regarde pas et ne s’attarde pas sur ce qui rend la chair de l’homme malade ou sur ce qui bloque les choses de la chair telles que le mariage, le diplôme, le voyage, les finances… mais il s’inquiète, regarde et s’attarde sur ce qui bloque l’âme dans la pauvreté et la mort, l’empêche également de recevoir les choses qui l’amènent à devenir riche et vivante. Il est question de savoir que si nous sommes vivants (dans notre âme), cela veut dire que la mort, les esprits et les paroles des morts n’ont plus le pouvoir sur nous. Si l’âme vit, c’est parce que la chair a été crucifié avec ses passions et ses désirs, ce qui veut encore dire que les esprits et paroles maléfiques des sorciers, des magiciens… ne peuvent plus gouverner notre chair et les choses que la chair doit recevoir. Donc, tout ce qui est donné comme écorce, herbe… pour protection ou encore produits dits spirituels ne peuvent que dominer certaines catégories de démons et non la mort de l’âme. Donc, la vraie protection est la vie du Seigneur. 

       Si nous ne sommes pas vivants, nous ne pouvons pas dominer la mort, les esprits et les paroles de morts. Voilà même pourquoi quand les gens viennent par séduction ou ignorance me demander si je peux leur donner un chapitre des Psaumes à lire, je leur dis souvent que le pouvoir de la protection n’est pas dans les récitations ni dans la simple lecture de la parole de Dieu, mais plutôt dans son écoute, sa lecture, sa compréhension et sa vie. Quelle confusion ! On a amené les gens à lire certains chapitres des Psaumes pour la protection, la délivrance ou le pardon. Or en Dieu, tout pouvoir, puissance, force et domination vient par la vie, et la vie vient par ce qu’on entend ou de ce qu’on lit, et ce qu’on entend ou ce qu’on lit vient de la Parole de Dieu. 

       Un envoyé de Dieu amène les gens à comprendre qu’il faut mettre les finances qu’on possède beaucoup plus dans la documentation de la vérité et faire parvenir cette documentation aux gens, de près ou de loin, afin qu’à travers cette connaissance de la vérité, ils soient dans la vérité et la vérité soit en eux. Ils seront donc dans le Seigneur et le Seigneur sera en eux. Cela veut dire que de près ou de loin, ces gens contribuent à la construction de la véritable maison de Dieu dans l’homme, ou encore que ces gens ont construit un nouveau cœur à Dieu dans ce monde où il doit habiter. Prendre des dizaines ou des centaines de millions, voire des milliards pour construire une grande maison de poussière, l’orner et la titrer de maison de Dieu où viendront se rassembler les jaloux, les orgueilleux, les corrompus, les dominés du matériel et de la gloire de l’homme, les magiciens, les sorciers et les assassins qui vont donner des grosses enveloppes d’argent comme offrande est une action vaine aux yeux de Dieu. Au contraire, le diable veut que les hommes s’attardent sur les dépenses énormes dans la construction de grands bâtiments où ses cœurs de pierres vont se rassembler et ainsi oublier l’essentiel où le Seigneur pourra habiter.

       L’envoyé de Dieu amène les gens à comprendre que Dieu ne se fait pas flatter par l’argent, mais plutôt par sa vie. Donc, sans sa vie, l’argent qu’on donne, quel que soit le montant est vain. A quoi cela sert-il de donner quelque chose à quelqu’un lorsqu’on sait qu’il va la rejeter ? En Dieu on ne se rachète pas et on ne se rattrape pas non plus par l’argent, mais plutôt par sa vie. Dieu fait comprendre aux hommes qu’il n’a besoin de rien parce qu’il est Tout et a Tout pour tout. C’est plutôt nous qui ne sommes rien et qui n’avons rien, qui devons nous prosterner de cœur, de pensée, de sentiment et d’esprit devant lui, cherchant et faisant tout pour être et avoir quelque chose de lui. Ce siècle, se voyant être quelque chose de par l’argent, la gloire de l’homme, le pouvoir, la célébrité, les diplômes… n’est pas parvenu à l’humilité, à la douceur, à la tempérance, à la pitié, au respect de son prochain… à Dieu. Un envoyé de Dieu amène les gens à comprendre que Dieu (l’Homme de Dieu) ne contraint et ne flatte pas les gens pour donner l’offrande… n’interdit pas certaines couleurs d’argent à mettre dans le panier des offrandes, ne méprise non plus les offrandes sous prétexte qu’elles sont petites, mais les offrandes peuvent être rejetées, non pas parce qu’elles sont petites, mais parce que les gens qui les donnent méprisent Dieu à cause de l’argent, et ne veulent pas se repentir. 

       Un envoyé de Dieu sait qu’il est serviteur de Dieu auprès des hommes et non serviteur des hommes. Donc, ce n’est pas aux hommes qu’il demande quelque chose, il ne se fâche pas d’eux parce qu’ils ne lui ont rien donné car, il sait qu’il n’a pas affaire aux hommes, mais plutôt à celui qui l’a envoyé, et c’est Dieu qui peut passer par les gens à qui il rend service, ou par d’autres qui n’ont pas reçu son service, car l’Eternel qui l’a envoyé utilise qui il veut. Donc, en Dieu ce n’est pas la loterie ou le commerce tel que je l’aperçois aujourd’hui où l’on demande aux gens de donner tel ou tel montant d’argent afin de recevoir une prière de bénédiction, ou encore, de prendre l’engagement de venir donner l’argent après et ainsi recevoir la prière de bénédiction.

       Un envoyé de Dieu amène les gens à comprendre qu’en Dieu on ne vient pas chercher l’argent ni les mariages, ni le travail, ni les voyages … ou encore, on ne devient pas pasteur, prêtre, évangéliste, docteur… parce qu’on veut gagner de l’argent et la gloire de l’homme. Un envoyé de Dieu ne veut pas être reconnu physiquement, mais plutôt par les œuvres dont il a été recommandé d’accomplir. Il est aussi difficile pour lui d’afficher sa photo dans tous les coins de rue car, il sait que beaucoup sont contre ce qu’il porte et qui se libère pour éclairer les gens. Lorsqu’il arrive quelque part, il ne veut même pas qu’on l’appelle par un nom populaire, il veut toujours laisser les œuvres parler de lui, et que ce soit à travers ces œuvres que d’autres personnes se posent des questions du genre :’’ Est-ce que ce n’est pas l’envoyé de Dieu ?’’ Parce que ces œuvres sont en train de montrer quelque chose de très haut.

       Un envoyé de Dieu sait qu’il est le plus riche et le plus grand dans ce monde de par ce qu’il porte et qui se libère, sans argent, ni voiture, sans attirance physique ni gloire de l’homme. Un envoyé de Dieu ne pourra en aucun jour demander de l’argent à quelqu’un qui vient vers lui pour recevoir soit un conseil, soit une prière de délivrance. Par contre, s’il possède même ce matériel, il va le lui donner, parce qu’il est content que celui qui est envoûté ou qui est aveugle a reçu la délivrance, le désenvoûtement ou le recouvrement de la vue. Il sait qu’il est heureux quand il voit quelqu’un d’autre heureux. Donc, si les gens sont malades ou ont faim autour de lui, s’ils sont tristes, leur tristesse l’affecte aussi. Donc, pour que sa joie revienne, il va falloir que la joie de la personne malade ou de la personne affamée revienne aussi. Voilà pourquoi il s’empresse de prier sur ces personnes malades, envoûtées afin que ces dernières puissent rapidement recevoir la délivrance et la joie, et cette joie pourra aussi faire revenir sa joie à lui. Comment peut-on voir quelqu’un malade et lui demander de l’argent ? Cela lui est impossible. 

       Un envoyé de Dieu physiquement ne possède rien comme matériel, parce que non seulement il consacre beaucoup plus son temps à aider les gens dans la délivrance spirituelle à travers l’évangile, l’exhortation, le conseil et la délivrance physique à travers les prières, mais aussi il donne presque tout ce qu’il possède comme matériel afin que de près ou de loin, les gens puissent lire la parole du Seigneur, et aussi aider ceux qui n’en n’ont pas.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

 

Web-Site: WWW.CHAMPIDINO.ORG

TEL: (00237) 693 32 18 80 / 671 31 03 50 / 699 06 44 25

Email: champi320@yahoo.fr      Skype: champidino 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site