283ème message

ÉVANGILE DE LA DÉLIVRANCE ET DU SALUT

POURQUOI AU TEMPS DE L’APOTRE, PIERRE, JEAN, PAUL…, IL Y AVAIT DE VÉRITABLES

PÊCHEURS, OR EN CE TEMPS, AU 21e SIÈCLE, I

l N’Y A QUE DE FAUX CHASSEURS ?
                                                         

                              C’est le 283ème message

       Ce siècle n’est qu’une grande pourriture devant Dieu et manque de valeur non pas parce qu’il manque d’intellectuels, de milliardaires, de stars et de chrétiens de nom, mais parce qu’il manque de vrais chasseurs comme bergers qui vont chasser les animaux sauvages (les hommes menant la vie du diable) et les domestiquer (les ramener dans la vie du Seigneur Jésus). 

       Ce monde a des hommes ayant un lourd bagage intellectuel comme des professeurs agrégés. De leur bouche jaillit l’éloquence dans le langage tant en français qu’en anglais, et de cette même bouche, ils boivent du sang humain. Ils portent des vêtements de marques qu’ils n’hésitent pas à enlever pour sodomiser ou se faire sodomiser. Les milliardaires de ce monde vendent et achètent des êtres humains comme des vêtements, possèdent des totems et des esprits rapporteurs d’argent et de marchandises. Quant aux stars, la majorité sacrifie leurs semblables pour la célébrité et autres. En ce qui concerne les chrétiens de nom, ils sont dominés par l’argent, la gloire de l’homme, la méchanceté et la sorcellerie. Tous ces hommes vivant en forêt comme des animaux sauvages, doivent être chassés et ramenés pour vivre comme des animaux domestiques. Ces animaux (les hommes de mauvaises vies et de fausses croyances) vivant dans les savanes et les forêts de l’aveuglément, de la séduction et de l’ignorance de la connaissance de la vérité de Christ, devraient être chassés (capturés), et l’aveuglément, la séduction et l’ignorance en eux devraient être tués afin que tous ces animaux qui étaient domestiques (dont l’âme vivait) depuis le jardin d’Eden et qui l’avaient quitté pour la brousse (chassés du jardin d’Eden à cause du péché et de la mort spirituelle) reviennent à la maison pour redevenir des animaux domestiques. Voilà la mission de Christ par nous ou à travers nous que nous devons accomplir.

       Notre temps est le temps des chasseurs, car le temps des pêcheurs était passé, et ceux-là avaient bien rempli leurs fonctions de pêcheurs. Avant le temps des pêcheurs et notre temps des chasseurs, l’Eternel Dieu avait annoncé ces deux temps lorsqu’il avait dit : « Voici, j'envoie une multitude de pêcheurs, dit l'Éternel, et ils les pêcheront; Et après cela j'enverrai une multitude de chasseurs, et ils les chasseront De toutes les montagnes et de toutes les collines, Et des fentes des rochers » (Jérémie 16/16). Il dit : ‘’J’envoie une multitude de pêcheurs’’ voilà pourquoi le Seigneur Jésus, au début de sa mission a dit aux gens qu’il avait appelés: « Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes» (Marc 1/17), et il continue en disant : « Partez; voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups » (Luc 10/3). 

       Ces pêcheurs envoyés pour pêcher avaient bien rempli leurs fonctions de pêcheurs. Ils partaient partout et prêchaient Christ, priaient sur les malades et des personnes possédées par les esprits démoniaques. Portant le sentiment de Christ en eux qui est le sentiment de la pitié, ils prêchaient et priaient sur les gens sans demander de l’argent, contrairement à aujourd’hui. Voilà même pourquoi il nous est dit : « Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ » (Philippiens 2/5). Ils prêchaient et priaient sur les gens par pitié. Lorsqu’ils voyaient les gens ignorants de la vie de Christ ou de la connaissance de la vérité, ils étaient grandement touchés. Ils faisaient tout pour annoncer Christ à ceux-là afin qu’en le connaissant et en le recevant, ils deviennent des hommes faits à la mesure de la stature parfaite de Christ (Ephésien 4/13).

       Mais on les défendait même de prêcher Christ, voila pourquoi il est dit : « Et les ayant appelés, ils leur défendirent absolument de parler et d'enseigner au nom de Jésus. Pierre et Jean leur répondirent: Jugez s'il est juste, devant Dieu, de vous obéir plutôt qu'à Dieu » (Actes 4/18-19). Les pêcheurs, malgré les menaces d’interdiction d’enseigner et de prêcher Christ (Actes 5/28), malgré le fait qu’ils étaient battus de verges par les ennemis de la vérité (Actes 16/22), emprisonnés (Actes 5/17-18), certains tués (Actes 12/1-2), ces pêcheurs ne se décourageaient pas. Avec le sentiment de Christ qu’ils portaient en eux, ils préféraient souffrir de menaces, de bastonnade, de prison et de mort physique, enseignant et prêchant Christ que de voir les morts dans l’esprit et vivant dans la poussière (la chair) qui est vanité et qui doit rentrer où elle avait été prise après un bref séjour sur terre. Ils souffraient même dans la marche à pied étant toujours regardés comme des gens qui dérangent, qu’on doit tuer, voilà pourquoi il est dit : « Lorsque Paul fut sur les degrés, il dut être porté par les soldats, à cause de la violence de la foule; car la multitude du peuple suivait, en criant: Fais-le mourir! » (Actes 21/35-36). 

       En plus, Ces pêcheurs avaient beaucoup de courage et de patience pour travailler, parce que ce n’est pas facile d’aller annoncer en vérité la bonne nouvelle de richesses et de vie aux pauvres et morts spirituels qui veulent votre mort physique. Voila pourquoi l’apôtre Paul annonçait aux gens la bonne nouvelle du royaume des cieux, et ces derniers prenaient cette bonne nouvelle comme une mauvaise et trouvaient même que le porteur de cette nouvelle devrait être ôté de la terre. Voilà pourquoi il est dit : « Ils l'écoutèrent jusqu'à cette parole. Mais alors ils élevèrent la voix, disant: Ote de la terre un pareil homme! Il n'est pas digne de vivre » (Actes 22/22). Car la bonne nouvelle que Paul annonçait, qui était pourtant pour leur délivrance, touchant leur mauvaise vie et croyance en la mort, amenait ces derniers à prendre des décisions comme celle de ne plus manger et de ne plus boire jusqu’au jour où ils verront le cadavre de l’apôtre Paul comme il est dit : « et ils allèrent trouver les principaux sacrificateurs et les anciens, auxquels ils dirent: Nous nous sommes engagés, avec des imprécations contre nous-mêmes, à ne rien manger jusqu'à ce que nous ayons tué Paul » (Actes 23/14).

       De même, ces pêcheurs ne se décourageaient pas et priaient gratuitement pour les gens, sans leur demander de l’argent pour une prière de grâce ou de bénédiction comme font les renards d’aujourd’hui. Ces pêcheurs ne s’attardaient pas sur les prières de délivrance tel que les gens le font aujourd’hui, parce qu’ils savaient que ce n’est pas par là que vient la vraie délivrance, mais que celle-ci vient de l’évangile de Christ dans l’édification et la vie de sa parole. Les prières sur les malades et autres n’étaient qu’un de passage, et ces pêcheurs n’utilisaient pas les produits dits spirituels tel que c’est le cas aujourd’hui, ne les prescrivaient pas non plus et ne donnaient en vérité aucun produit, même pas de l’eau. Ces pêcheurs ne séduisaient et ne flattaient pas les gens tel que cela est fait aujourd’hui. Voilà pourquoi il est dit : « Car notre prédication ne repose ni sur l'erreur, ni sur des motifs impurs, ni sur la fraude; mais, selon que Dieu nous a jugés dignes de nous confier l'Évangile, ainsi nous parlons, non comme pour plaire à des hommes, mais pour plaire à Dieu, qui sonde nos cœurs. Jamais, en effet, nous n'avons usé de paroles flatteuses, comme vous le savez; jamais nous n'avons eu la cupidité pour mobile, Dieu en est témoin » (1Théssaloniciens 2/3-5).

       La parole de Dieu est comme l’argent, donc si vous voyez quelqu’un qui donne de l’argent aux gens en les flattant, alors il faut savoir qu’il n’est pas quelqu’un de bien, parce que c’est celui qui veut l’argent qui doit flatter le donateur, il en est ainsi avec la parole de Dieu qui est plus que de l’argent de poussière. Aujourd’hui, on flatte les gens, c’est pour cela que la parole est simplifiée et méprisée au point où l’homme se voit plus important que cette parole qui est Dieu. Les gens se prosternent devant l’argent, combien de fois devraient-ils le faire pour la parole de Dieu qui est une richesse et une gloire éternelle ? Même le doyen des pêcheurs avait reconnu cette grande richesse créatrice, voilà pourquoi il est dit : « Simon Pierre lui répondit: Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle» (Jean 6/68). Même les écrits de ces pêcheurs n’étaient pas vendus comme c’est le cas aujourd’hui car, les pêcheurs avaient bien rempli leur mission parce qu’ils ne travaillaient pas pour l’argent ni pour la gloire de l’homme, et ils s’adonnaient en sacrifice sans rien demander aux gens, et les gens de leur côté voyaient ce que les pêcheurs faisaient pour eux et leur donnaient des choses physiques en retour sans qu’ils les leur demandent. Avec cette volonté, ce sentiment, cet engagement, ce sacrifice, cela plaisait au Seigneur Jésus de voir que son image, sa conduite sont prêchées et démontrées comme modèles à travers ces pêcheurs, et il les remplissait davantage de sa connaissance, de sa puissance et de sa force. Quand on parle de pêcheur, l’eau ici représente la mauvaise vie des hommes, et le poisson c’est l’homme. Donc, les hommes vivant dans la mauvaise vie, c’est-à-dire le poisson vivant dans l’eau. Ces pêcheurs avaient pour mission de sortir ces poissons de l’eau (sortir les hommes de leur mauvaise vie). Et c’est l’évangile de Christ qui est comme le filet, l’hameçon ou la nasse que les pêcheurs ont utilisé pour attraper le poisson et le mettre hors des eaux, en d’autres termes, cela signifie attraper l’homme, le mettre hors du danger, c’est-à-dire de la mauvaise vie qui conduit à la mort éternelle.

       L’Eternel Dieu dit : ‘’après les pêcheurs, les chasseurs’’ (Jérémie 16/16).Et aujourd’hui c’est le temps des chasseurs, et il y en a plein, mais des chasseurs de finances, bref du matériel et le la gloire de l’homme. Or le problème des hommes c’est l’ignorance, et d’autres savent qu’en disant la vérité, ils seront ennemis des gens c’est-à-dire ennemis du matériel, parce que les gens, à cause de ce qu’ils vont leur dire, ne leur donneront plus rien. Voilà pourquoi ils se sont penchés du côté des prières de délivrance… ou encore des voyances pour être amis des hommes et de leurs matériels, et être ennemis de Dieu et de ses biens éternels. Or quand la vérité de Christ qui est la guérison et la délivrance éternelle ne possède pas le corps et la vie de l’homme, ce dernier est exposé à tout genre de parole maléfique et esprit démoniaque ou méchant, et il sera toujours devant ces gens pour dire : ‘’prie sur moi, ça ne va pas’’. Le manque de cette vérité prêchée et pratiquée entraine l’évolution des envoûteurs et des envoûtés. Même les produits dits spirituels et prières ne pourront pas faire barrière à ces phénomènes, mais seule la vérité de Christ prêchée, écoutée et vécue. 

       Le monde est rempli de chasseurs d’argent qui, dans le but d’en posséder savent que ce sont les visions, les prophéties, les révélations, et les prières de délivrance qui attirent beaucoup de gens ; et qui dit beaucoup de gens, dit aussi beaucoup d’argent. Voilà pourquoi ils partent chercher des pouvoirs et des puissances partout et viennent chasser l’argent dans les poches des assoiffés de voyances, de miracles et de prodiges. Certains de ces chasseurs d’argent vendent les prières selon les cas. Il y a des prières pour le mariage, le travail, la promotion, l’enfantement, la prospérité financière, et cela a un montant d’argent. D’autres prescrivent aux gens une liste de produits dits spirituels qu’ils doivent acheter avant de prier sur eux. Mais où est la parole de vérité qui doit déclarer la guérison aux malades ? Certains de ces chasseurs d’argent vendent des mouchoirs et parfums, des huiles, des savons…, bénissent l’eau. Pour d’autres, il est difficile de les rencontrer car, ils ont des gens autour d’eux, chargés de trier ceux qui doivent les rencontrer. Pour cela, il faut d’abord donner leur part pour qu’ils vous introduisent auprès de ces renards, en vous annonçant comme quelqu’un de très lourd financièrement pour que ces derniers ne tardent pas à vous recevoir. Lorsque vous venez voir ces chasseurs d’argent et qu’ils constatent que vous n’avez pas d’argent, ils vous prennent pour quelqu’un qui dérange, trouvent des excuses pour que vous ne les rencontrer pas. 

       De même, dans les lieux de prière de ces chasseurs, les premières places sont réservées aux hommes d’argent parce que pour eux, ce sont des gros poissons. Chez d’autres, il n’y a que la catégorie des hommes d’argent qui sont autour d’eux et, pour ceux qui n’en ont pas assez, sont distancés et ne peuvent voir l’homme de Dieu qu’à travers les écrans géants. Ces chasseurs d’argent séduisent les gens, les flattent. Ils ont vendu la gloire de Dieu en échange du matériel et cela a fait croire aux hommes de matériels vivant la mauvaise vie qu’ils sont des véritables, et ceux qui n’ont pas d’argent iront le chercher par tous les moyens afin que Dieu (l’homme de Dieu) les considère aussi. Ces chasseurs de finances escroquent les gens et se prennent pour des extraterrestres. Pour d’autres encore, lorsqu’ils parviennent à écrire des bouquins ou livres, ils vont vite chasser l’argent en les vendant. Ils vendent tout, et ils prennent les offrandes et les dîmes de Dieu et les utilisent à des fins personnelles, alors que cela devrait servir dans l’achat des bibles afin de gratifier les gens qui en manquent et leur demander de lire cette bible de fond en comble pour connaître comment Jésus vivait, marchait, et pardonnait même jusqu’à la croix, à connaitre aussi comment Etienne et les apôtres vivaient, vie que nous devons aussi chercher à connaître et vivre. 

       C’est dans la bible que se trouvent tous les trésors que le monde ne peut avoir. Mais ces chasseurs de gloire prennent ces offrandes et dîmes de Dieu pour faire leur publicité et autres, ils prennent cet argent et l’enterrent dans la poussière pour élever un seul bâtiment évalué souvent à des centaines de millions, voire des milliards, pourtant, certaines personnes dans ce monde n’ont pas encore touché la bible du doigt. On n’amène pas les gens à voir, à trouver et à considérer que les paroles de la bible sont plus importantes que les avions, les bateaux, les voitures, les maisons… il y a des gens dans les fins fonds des campagnes qui n’ont pas encore écouté, ne serait-ce que le mensonge comme évangile de Christ. Or les offrandes et les dîmes pouvaient aider ces gens dans la documentation pour qu’ils soient édifiés pour devenir la maison de Dieu en esprit et en vérité tel qu’il est dit : « En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit » (Ephésien 2/22). 

       Si certains chasseurs d’argent écrivent quelques enseignements et les mettent en vente, pourquoi ne pas acheter les bibles et les donner gratuitement aux gens ? Certains même, dès qu’on leur donne le matériel ou les dons, se mettent à les vendre. Chasseurs d’argent, mettez les offrandes et dîmes de Dieu à la disposition des gens pour qu’ils soient dotés de sa parole afin qu’à travers cela, ils parviennent à lui construire une maison dans leurs cœurs. Ne soyez pas les hommes inconsidérés devant Dieu, mais comprenez quelle est sa volonté (Ephésiens 5/17). Vous voyez comment les prêtres chassent souvent l’argent dans les deuils où quand l’un d’eux sait que quelqu’un est mort et qu’on viendra l’appeler, il est tellement content parce que le déplacement est payant, en plus il ira empocher jusqu’au dernier centime du panier des offrandes. Cela devient même la sorcellerie, parce qu’ils savent que quand quelqu’un meurt, ils vont pointer, pourquoi ne pas vouloir toujours le pointage, c’est-à-dire les deuils ou la mort ? C’est comme les gens qui se contentent de manger la nourriture lors des deuils. Où quand quelqu’un meurt, ils commencent directement à dire qu’il y aura à manger et à boire. Ces chasseurs de finances et de gloire humaine n’aiment pas travailler dans les fonds des campagnes. Ils se glorifient souvent même de leur ancienneté, mais ils ne sont qu’anciens dans la chasse aux choses honteuses. Car on devrait chasser et ramener ces animaux sauvages à être et à vivre comme des animaux domestiques.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32).

 

SITE INTERNET : WWW.CHAMPIDINO.ORG
Contact Tel: (+237) 693.32.18.80 /671.31.03.50 / 699 06 44 25
Email: champi320@yahoo.fr / Skype champidino

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×