326ème message

REVELATION POUR CE SIECLE

POURQUOI LES CHARGES QUE NOUS CHERCHONS OU QUE NOUS AVONS DANS LA CHAIR AUJOURD’HUI NOUS EMPÊCHENT DE BIEN GRANDIR DANS L’ESPRIT DE DIEU ?                    

                            C’est le 326ème message.

 

       L’enseignement de la foi qui nous transforme ou qui nous amène à l’état d’homme fait à la mesure de la stature parfaite de Christ est rare ; car c’est par la foi que le mal est englouti dans ceux qui sont devenus les fils et filles de la royauté suprême. Or aujourd’hui, c’est plutôt l’enseignement de la loi qui demeure et qui a inondé le monde, celle-ci (la loi) étant faible et impuissante pour amener l’esprit de l’homme à l’esprit de Dieu, le cœur de l’homme au cœur de Dieu  ou être un frein au mal. 

       En vérité, il est difficile aujourd’hui de trouver les gens dans la foi en Jésus-Christ, parce qu’ils ne connaissent pas ce que c’est que la foi, et s’ils ne la connaissent pas, c’est parce que ce siècle manque non des hommes de la lettre qui est toujours la loi, mais de l’esprit de révélation de la vérité (Romains 10/13-15). La loi ne peut en aucun jour amener les gens à quitter la folie. Les gens qui sont dans la loi sont des fous ; et le monde en est rempli. Cette folie est à l’origine de la prolifération du mal. Comme le fou porte les charges inutiles qui le font souffrir, qui l’attristent, qui l’amènent à se lamenter et à s’inquiéter, ainsi en est-il des chrétiens de la loi aujourd’hui.

        N’étant pas dans la foi pour souffrir et s’inquiéter de la charge spirituelle qu’ils portent ou qu’ils ont, ils sont plutôt restés dans la souffrance à cause de la charge pesante et inutile pour le royaume des cieux ; ils passent donc pour cela leur temps à s’inquiéter et à se lamenter. Dans la foi, la charge de l’esprit est dominante et préférable, alors que dans la loi, ce sont plutôt les charges de la chair qui sont dominantes et préférables. Celui qui est dans la foi esquive beaucoup de charges charnelles, sachant que non seulement elles sont une barrière pour lui, mais elles sont inutiles aussi pour l’avenir de son âme. Mais, l’homme de la loi va embrasser et se couvrir de charges qui le font souffrir et l’amener à s’inquiéter et à se lamenter ; il est fou pour ne pas savoir que les charges qu’il porte et qui pèsent sur lui sont inutiles pour son âme et en même temps une barrière pour le bien-être de son âme. 

       Regardez bien l’homme de la foi à savoir Jésus-Christ en qui nous devons avoir la foi, et aussi les apôtres en qui nous devons nous édifier sur leur fondement. Le Seigneur ne voulait pas porter les charges dans la chair, de peur que la charge qu’il portera dans l’esprit soit petite à cause de celle de la chair qu’il déclare même qu’elle ne sert de rien (Jean 6/63). Le Seigneur ne voulait pas la charge des enfants, ni même celle d’une femme. Il en est de même des apôtres. Ce n’est pas pour dire que les gens ne doivent pas se marier ni avoir des enfants. Vous trouverez les chrétiens qui accouchent beaucoup d’enfants au point ou la nutrition, la scolarité, l’entretien et autres deviennent un très grand fardeau qui pèse sur eux, en les empêchant de porter une grande charge spirituelle qui est essentielle pour leurs âmes pour l’éternité et non pour quelques années comme celle de la chair. 

       En vérité, dans la foi, la charge spirituelle vient en premier, et si on veut avoir une charge charnelle, on mesure le taux pour ne pas endommager la charge utile pour l’éternité. L’homme de loi quant à lui, ne calcule pas le temps et le sacrifice dont il sera privé pour les œuvres de son âme s’il fait tel ou tel nombre d’enfants. Les hommes de la loi se sacrifient plus pour leurs enfants, leur avenir et leur réussite dans la chair. Certains veulent avoir un grand terrain, construire une grande maison, louer une grande maison ou pour d’autres qui sont en campagne, travailler les grands champs, vendre la nourriture pour essayer de s’en sortir. Avec toutes ces charges qui pèsent sur eux, ils ne pourront pas avoir assez de temps pour la charge de leurs âmes qui est la charge de l’œuvre de Dieu. Donc, étant dans la loi, ils ne pourront pas regarder l’avenir et la réussite de leur âme ainsi que des âmes de leurs enfants et famille, ils vont plutôt regarder du côté de la chair, se plonger dans les charges et être noyés dans les soucis, les lamentations, les inquiétudes et les pensées. 

       Or, la foi nous a prévenus en disant : « Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. » (Luc 14/26). Dans la loi qui est la folie, on ne sait pas que si on porte une grande charge dans le Seigneur, on devient grand spirituellement. Lorsque les gens lisent comment le Seigneur Jésus et aussi les apôtres étaient grands, ils veulent aussi être grands comme eux, ne sachant pas que leur grandeur se manifestait dans la foi ; malheureusement, ils veulent être grands dans la loi. Les hommes de Dieu qui possèdent les avions, les multiples voitures, les grands bâtiments, les écoles, les hôpitaux, qui ont des milliards en banque, qui rassemblent des centaines de milliers de personnes, qui font des miracles et prodiges, des prophéties… sont les premiers à maintenir les gens dans la loi. 

       Les gens veulent avoir de grandes maisons, des grosses voitures, beaucoup d’argent, beaucoup d’enfants et bien d’autres choses, ainsi la recherche, la possession et l’entretien de ces choses vont peser sur eux au point où la charge des choses de la chair qui n’est que pour quelques jours va anéantir la charge de l’esprit pour l’éternité. Etant chargés des choses inutiles pour le royaume des cieux, ils n’auront pas du temps pour le Seigneur et sa bonne nouvelle, et avec cette charge pesant sur eux, certains vont mettre la main à la joue, pencher la tête de côté pour attirer la pitié de Dieu comme s’il était homme. Ils vont prier le Seigneur de les aider dans ces charges, mais le Seigneur saura qu’ils sont ignorants et fous pour porter beaucoup de bagages inutiles, aussi que ces personnes sont aveugles pour ne pas voir comment lui le Seigneur Jésus sur terre a donné l’exemple. Sachons que l’Eternel Dieu nous a fait grâce non seulement de croire en lui, mais de souffrir pour lui tel qu’il est dit : « et cela de la part de Dieu, car il vous a été fait la grâce, par rapport à Christ, non seulement de croire en lui, mais encore de souffrir pour lui, » (Phillipiens 1/29). 

       En vérité, dans cette ignorance, il y a aussi la honte devant les hommes parce que moi dans la foi, si je vois qu’en louant un studio, cela va diminuer dans mon esprit, je vais louer une chambre. Mais, la honte par rapport aux moqueries des hommes va les empêcher de descendre pour louer la chambre et d’être plus grand dans l’esprit. Si je trouve que trois enfants peuvent m’empêcher d’être grand dans l’esprit, je me limite à deux enfants au plus et je prends toutes les précautions, sachant que cette charge ne peut pas m’empêcher d’être grand dans l’esprit pour l’éternité. Si je trouve que la ration de 2000 Frs par jour peut m’empêcher d’être grand dans l’esprit, je me contente d’une ration de 1500 Frs ou même de 1000 Frs par jour. Si je vois qu’avoir une voiture, la carburer et l’entretenir peut toucher la charge dans mon esprit, je me contente d’une moto ou d’un vélo. Si je vois que les vêtements sont au prix de 1000 Frs et que cela m’empêche d’être grand dans l’esprit, je prends ceux qui sont au prix de 500 Frs et je ne dirais pas que si je ne mets pas les vêtements couteux, les gens ne vont pas m’écouter. 

       Je sais même que, si je couvre ma nudité même avec les feuilles de bananiers, que j’arrive devant les gens et que j’ouvre ma bouche, ceux que le Seigneur a disposés les cœurs pour le recevoir me trouveront grand et riche par rapport à cette parole et non aux feuilles de bananiers que je porte sur moi comme … Aujourd’hui, tel veut accoucher beaucoup d’enfants et devenir grand parent, tel veut envoyer ses enfants dans les grandes écoles, tel veut acheter de grands terrains pour construire ou louer de grandes maisons et porter toute la famille en charge….Ils vont commencer à prier Dieu, à jeûner… pour que Dieu leur donne les moyens pour supporter ces charges. 

       En vérité, les gens n’auront pas d’excuse dans la loi parce que la foi nous a tout montré. Le Seigneur Jésus nous a montré et nous a enseigné car, il savait que l’homme devait beaucoup s’inquiéter de son avenir, celui de ses enfants et de bien d’autres pour ne pas penser et s’intéresser à l’essentiel. C’est pour cela qu’il a dit : « Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. » (Matthieu 6/34). L’homme de la loi ne peut pas s’inquiéter de l’avenir de son âme, mais plutôt de sa chair ; voilà pourquoi le Seigneur faisait comprendre aux apôtres en leur disant : « …Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus. » (Luc 12/22). Dans la loi, les gens s’inquiètent en pensant à leur avenir ou à celui de leurs enfants. Connaissent-ils le nombre de leurs jours sur terre ? Voilà même pourquoi le Seigneur Jésus dit : « Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie? Si donc vous ne pouvez pas même la moindre chose, pourquoi vous inquiétez-vous du reste? » (Luc 12/25-26). 

        Aujourd’hui, les inquiétudes viennent des choses ou des bagages inutiles et cela devient une grande folie pour le Seigneur. Nous disons avoir la foi en Jésus, mais cela fait pitié. C’est à cause de ce matériel que les gens n’ont pas le temps de Dieu, que l’homme vend son semblable et c’est même ce matériel qui est à l’origine du mal, parce que tous veulent le luxe et le bien-être dans la chair, oubliant l’esprit qui est essentiel. Pour les hommes de loi, tout est essentiel et utile pour leur chair et non pour leurs âmes. Tout leur paraître est pour l’homme et non pour Dieu, tout pour la loi et non pour la foi. En vérité, si la foi n’est pas enseignée, le mal sera loin d’être intimidé parce que ce ne sont pas les prières de tout genre, les visions, les prophéties, les miracles, les prodiges, l’évangile de la loi, mais la démonstration de l’esprit de vérité et de puissance qui inquiétera le mal. Les inquiétudes que les gens ont aujourd’hui pour les choses de la terre et de la chair donnent souvent à certaines personnes la tension, l’AVC… Or il est dit : « Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. » (Phillipiens 4/6). 

       A cause de ces charges inutiles, ils s’inquiètent et portent des soucis qui les font vite vieillir et autres, pourtant il est dit : « déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. » (1Pierre 5/7). C’est concernant ces choses du ventre et de la terre que le Seigneur Jésus nous avait enseigné lorsque Marthe s’embarrassait des choses inutiles devant le Seigneur, croyant que cela lui était utile. Mais en accusant Marie sa sœur auprès du Seigneur, il lui répondit : « … Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. » (Luc 10/41-42). Le Seigneur nous a mis en garde contre ces choses qui nous empêchent d’être grands en lui, lorsqu’il dit : « Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos cœurs ne s'appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l'improviste; » (Luc 21/34). 

       La loi n’a jamais rien amené à la perfection. L’homme en respirant doit croire qu’à chaque seconde son âme peut quitter la chair qui n’est que poussière, et qui n’a rien apporté pour emporter, et que l’essentiel pour lui, c’est que son âme qui est venue pauvre et morte, doit rentrer riche et vivante, voilà l’essentiel dans la foi. Mais dans la loi, les hommes cherchent, travaillent et souffrent non pour emporter les choses de l’esprit du royaume des cieux, mais pour laisser ces choses qui ne sont que de la terre à leurs enfants et proches.

 

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

 

Site Internet : WWW.CHAMPIDINO.ORG

TEL: (00237) 693 32 18 80  / 671 31 03 50  / 699 06 44 25

Email: champi320@yahoo.fr       Skype: champidino 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site